La Médiathèque Aimé Césaire de Villiers-le-Bel cambriolée

Camille Cado - 03.04.2020

Edition - Bibliothèques - bibliotheque cambriolage - mediatheque villiers-le-bel - mediatheque aime cesaire


Dans la nuit du mardi 31 mars au mercredi 1er avril 2020, la Médiathèque Aimé Césaire située dans la commune de Villiers-le-Bel (Val d'Oise) a été cambriolée et vandalisée. Pour rappel, l’établissement avait été construit pour remplacer la bibliothèque Louis-Jouvet, incendiée lors des émeutes de 2007.

via Facebook
 
 
D’après les premières informations relayées par Le Parisien, la Médiathèque Aimé Césaire située sur la place Victor Hugo à Villiers-le-Bel a été vidée de tout son équipement informatique. Télévisions, ordinateurs, mais aussi tablettes, vidéoprojecteurs, ainsi qu’un coffre fort ont été dérobés.

De plus, la structure a été victime de plusieurs actes de vandalisme : des bureaux ravagés, une photocopieuse cassée et des étagères d’ouvrages retournées. Des canettes et des bouteilles d’alcool ont également été retrouvées. Le coût de ces dégradations n’a pour le moment pas été estimé.

L’alarme s'était déclenchée une première fois vers vers minuit : les forces de l’ordre, qui se sont rendues sur place, n’ont rien remarqué de suspect. Lors de la seconde alerte, à peine une demi-heure plus tard, la police ne s'est en revanche pas déplacée.

C’est en découvrant le rideau de l’établissement levé que des agents de la municipalité ont constaté la dégradation au lendemain du cambriolage aux alentours de 11h30, précise le quotidien.
 

Un acte “impardonnable et inadmissible


La nouvelle a ensuite été relayée par la page Facebook de la ville de Villiers-le-Bel. Le post a d’ailleurs reçu un grand nombre de message de soutien, mais aussi d’indignation face à ce que Jean-Louis Marsac, Maire de la commune, qualifie d’« expédition honteuse ».
 

« Honteuse en effet, car ce sont d’abord des centaines d’enfants, de jeunes lycéens et étudiants des quartiers DLM, PLM et Village qui voient LEUR équipement saccagé. C’est aussi un lieu de vie important qui permet aux différentes générations de Beauvillésois de se rencontrer et d’échanger à travers de nombreuses activités » s’indigne-t-il dans une lettre ouverte.

Qualifiant cet acte d’« impardonnable » et d’« inadmissible », le maire déclare que la communauté d’agglomération Roissy Pays de France a d’ores et déjà porté plainte, et assure qu’une « enquête de police est en cours ».
   
Louis Marsac garanti que « les coupables de ces actes seront recherchés » et que la communauté fera « tout pour que cet établissement soit le plus rapidement possible apte à accueillir ses nombreux usagers ».

« Nous ne reculerons jamais devant l’imbécilité et la criminalité », a-t-il conclu.



Commentaires
Quelle tristesse ! Comment peut-on détruire ce lieu de vie culturel qui fait le bonheur de toutes les générations ? Mes pensées vont vers les bibliothécaires toujours à l'écoute des usagers de cette bibliothèque et passionnées par leur métier
Nous sommes tous derrière notre ville et notre Maire. Courage à vous Mr le Maire.
Je suis outrée de la sauvagerie de ces personnes qu'elle honte mais vraiment 😡
la barbarie et l'inculture s'attaquent toujours à la connaissance. Je suis membre de cette bibliothèque et voir ces images m’écœure. J'espère que les coupables seront attrapés et lourdement condamnés !
J'espère que les auteurs seront ratrappés et sévèrement punis.
Toute l'équipe de nos médiathèques vous remercie de vos messages de sympathie.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.