“La médiathèque, c'est le dernier point culturel de la commune”

Antoine Oury - 21.09.2018

Edition - Bibliothèques - Cuges-Les-Pins mediatheque - Cuges les pins mairie - cuges les pins livres


La médiathèque de la commune de Cuges-Les-Pins, village de 5000 habitants dans les Bouches-du-Rhône, connait des heures difficiles. Depuis plusieurs mois, des départs pour arrêt maladie et un manque d'informations sur le budget contraignent l'établissement à limiter ses projets en matière d'actions culturelles, dénonce un collectif de citoyens.


Malin comme trois singes, Roland Topor, sérigraphie, 1972 - Exposition Topor à la BnF
(Malin comme trois singes, Roland Topor, photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Ce samedi 22 septembre au matin, le collectif Vivre Ensemble Cuges appelle à un rassemblement devant la médiathèque de la ville : d'après ce collectif apolitique, la gestion de la médiathèque mettrait en danger l'établissement, ses projets et ceux qui les portent. « Le management de la mairie a conduit à deux arrêts maladie, celui de la directrice du service, en poste depuis une vingtaine d'années dans la commune, et du médiateur numérique, dont le contrat se termine fin décembre », explique Sophie Chabanon, membre du collectif.

 

Le dialogue qualifié de « difficile » avec la mairie a été signalé à l'adjoint à la culture, Alain Ramel, et à la déléguée à la médiathèque, mais ces derniers n'ont pas donné suite. « L'ensemble des opérations est supervisé par la première adjointe et l'adjoint au personnel », explique-t-on au sein de la médiathèque.

 

À ce conflit s'ajoute des incertitudes quant au personnel et au budget de l'établissement, avance le collectif Vivre Ensemble Cuges. « En avril 2018, une bibliothécaire est partie en retraite : elle a d'abord été remplacée par une personne en CDD de 3 mois, non prolongée, puis par une autre personne en CDD, non qualifiée pour ce poste. Aujourd'hui, c'est une nouvelle personne qui est en poste, mais son CDD s'arrête au 31 décembre 2018. »

 

Conséquences de ces incertitudes, de nombreux projets sont mis en suspens : « Les journées dys- et numérique qui se dérouleront en décembre 2018 ne pourront sans doute pas être reconduites en 2019, car elles sont préparées l'été or nous n'avions aucun élément de garantie concernant le personnel et les budgets », explique un membre de l'équipe de la médiathèque. Un concours de jeux vidéo, organisé fin septembre, s'est déjà vu annulé face à l'absence du médiateur numérique, qui supervisait aussi le FabLab de la médiathèque, fermé depuis août.

 

À la médiathèque d'Aubagne, “nous
avons laissé les étagères vides”


« Nous sommes particulièrement inquiets pour l'avenir de la médiathèque : c'est le dernier point culturel de la commune, où l'on organise des conférences, des concerts, des expositions pour les 5000 habitants de la commune. Nous ne savons pas vraiment ce qu'il en sera au mois de janvier prochain », souligne le collectif.

 

Outre la mobilisation prévue ce samedi 22 septembre, le collectif enverra des courriers au ministère de la Culture et à la DRAC PACA, qui a financé le FabLab, pour les informer de la situation.

 

Contactée, la mairie de Cuges-Les-Pins n'a pas encore donné suite.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.