La médiathèque parisienne « Marguerite Yourcenar » sous tension

Clément Solym - 06.12.2008

Edition - Bibliothèques - médiathèque - Marguerite - Yourcenar


La toute nouvelle médiathèque Marguerite Yourcenar située dans le 15ème arrondissement de Paris (41 rue d’Alleray) fut inaugurée en grande pompe en février 2008. Et pourtant, cet établissement, qui se voulait un exemple en matière d’innovation, souffre de multiples problèmes dus à sa construction comme à son aménagement.

Un système de climatisation défaillant, des ascenseurs en panne, une banque de prêt inutilisable, une absence de signalétique. Cet établissement ouvert le dimanche a connu de sombres heures. Suite à une panne d’électricité, la médiathèque a été fermée durant 3 jours, les 25, 26 et 27 novembre. Cette mésaventure s’était déjà produite le dimanche 23 novembre. De plus, l’établissement a déjà connu un conflit social de six semaines, suite aux mauvaises conditions causées par son ouverture.

Et pour continuer la série, jeudi 4 décembre en fin de journée, la bibliothèque a dû cesser ses activités. Cette fois-ci, c’est une panne informatique généralisée qui bloque tout le système opérationnel de la médiathèque Yourcenar. Elle serait à mettre sur le compte de défaillances de l’installation électrique. Selon certaines sources, de simples vibrations sur la rue d’Alleray, causées par des fortes charges, seraient à l’origine de ces pannes successives. Seul un remplacement de l’installation serait en mesure de résoudre ce fâcheux problème.

Le Syndicat parisien Supap-FSU (1ère organisation dans le secteur culturel) demande ainsi au Maire de Paris, Bertrand Delanoé, à Anne Hidalgo (1ère adjointe et élue du 15ème arrondissement) et Christophe Girard (Adjoint chargé de la culture) une intervention immédiate des services compétents auprès de la médiathèque Marguerite Yourcenar pour permettre un fonctionnement normal du service public.

Cette médiathèque à la pointe de la technologie,  proposant 2 950 m² accessibles au public, comprend 7 niveaux, dont 4 à vocation publique. Son fonds se constitue de 100 000 documents (avec à terme 130 000 documents accessibles), dont 12 000 disques compacts de musique, 9 000 films sur DVD, 200 titres de quotidiens et revues, 5 000 bandes dessinées, 1 000 livres en gros caractères, 3 000 livres en langue étrangère, plus de 1 000 méthodes d’apprentissage des langues étrangères.