La moutarde au nez de Poivre d'Arvor

Clément Solym - 19.02.2008

Edition - Société - Madame - Monsieur - bonsoir


Règlement de comptes ou solde de tout compte, Patrick Poivre d'Arvor a répondu voilà quelques jours à TVMag sur le livre Madame, Monsieur, bonsoir... véritable brûlot expédié contre les présentateurs de TF1, en particulier et la maison mère en général...

Devant l'anonymat de ses détracteurs, le présentateur prêche leur inexistence : « Ceux-là n'existent pas puisqu'ils sont anonymes. » Un coup purement « marketing », et « certainement très astucieux de la part de l'éditeur ». Mais rien de vrai dans tout ce qui est écrit.

Car depuis sa publication le 10 janvier dernier, les cinq journalistes qui seraient à l'origine de cet ouvrage, qui occupe la 5e place des meilleures ventes, dans la catégorie essai et documents, pour la semaine dernière, n'a cessé de faire couler de l'encre.

« Nous n'avons évidemment jamais sablé le champagne avec Claire Chazal le jour de l'élection de Nicolas Sarkozy et cela pour une bonne raison : à ce moment précis nous travaillions « non-stop » de 18 h 30 à 23 heures. », se défend-il. Et de leur reconnaître à demi-mot d'avoir le courage des couards...

L'animateur de Vol de nuit comprend mal qu'un « éditeur puisse oser publier ça » lui qui se décrit comme « très attaché aux livres ». Si la direction de la chaîne a pris « ce torchon anonyme pour ce qu'il était », il n'en a pas moins reçu son soutien. Quant à une enquête au sein deTF1, « cela est encore un fantasme ridicule. Nous laissons les anonymes avec leur conscience ».

Nous, pour ce qu'on en a pensé...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.