La muse de Marcel Pagnol, Jacqueline Pagnol, s'en est allée à 95 ans

Orianne Vialo - 23.08.2016

Edition - Société - jacqueline pagnol décès - manon des sources jacqueline pagnol - jacqueline pagnol mort


Née Jacqueline Bouvier le 6 octobre 1920, Jacqueline Pagnol, épouse de l’écrivain Marcel Pagnol est décédée ce mardi 22 août à Paris, à l’âge de 95 ans. C’est son petit-fils, Nicolas, qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué, indiquant qu’elle s’en était allée, entourée des siens. 

 

Jacqueline Pagnol (à droite) dans le rôle de Manon des sources (AlloCiné)

 

 

Jacqueline Pagnol était principalement connue en tant qu’actrice de cinéma français, mais elle a aussi écrit des poèmes dans son jeune âge, publiés sous le titre Histoires des petits hommes et des grandes bêtes dans les Cahiers de l’Ecole de Rochefort, en 1942.

 

La même année, elle a joué dans La Maison des sept jeunes filles d’Albert Valentin, une adaptation au cinéma de la nouvelle éponyme de Georges Simenon, parue en 1941 aux éditions Gallimard. Un an plus tard, elle interprète le personnage de Cricri dans Les Ailes blanches de Robert Péguy, sorti en 1943. 

 

Mais sa carrière et sa notoriété vont réellement décoller en 1945, lorsqu’elle rencontre Marcel Pagnol. Ils se marient en 1945 et elle devient sa muse pour la première fois lorsqu'elle incarne le rôle de Naïs Micoulin dans le film de son mari, Naïs. En 1946, ils accueillent leur premier enfant, Frédéric. Ils lui donneront une petite soeur, Estelle, en 1951. 

 

Elle jouera par la suite dans plusieurs films de Marcel Pagnol : La Belle Meunière, en 1948, Topaze, en 1951, et Manon des sources en 1952. A la mort du réalisateur en 1974, elle instaure le prix Littéraire Marcel Pagnol et reçoit, quelques années plus tard, un césar d'honneur pour sa carrière. (via Wikipédia

 

Sur Twitter, la romancière et membre du jury du Prix Marcel Pagnol, Karin Hann, a exprimé sa tristesse :