La NSA et l'intelligence artificielle dans l'intrigue du prochain Millénium

Julien Helmlinger - 01.04.2015

Edition - David Lagercrantz - Millénium - Stieg Larsson - Intelligence artificielle


La maison d'édition suédoise Nordstedts, qui publie la saga Millénium, créée par Stieg Larsson et désormais reprise par l'auteur David Lagercrantz, connu pour avoir rédigé l'autobiographie Moi, Zlatan Ibrahimovic, en dévoile un peu plus sur l'intrigue du quatrième opus. Au menu, rapporte l'AFP, on retrouvera finalement deux thématiques bien dans l'ère du temps : l'Agence américaine de la sécurité nationale (NSA) et l'intelligence artificielle.

 

Crédits photo : Nordstedts

 

 

Intitulé Ce qui ne nous tue pas, ce quatrième tome sera publié en novembre, soit dix ans après la mort de Stieg Larsson, victime d'une crise cardiaque à l'âge de 50 ans. Et ce, bien que l'ex-compagne de l'écrivain, Eva Gabrielsson, a dernièrement soutenu qu'il s'agissait d'une « histoire d'argent » et que le choix de David Lagercrantz pour reprendre le flambeau était « complètement idiot ».

 

Quoi qu'il en soit, les héritiers de Larsson étant seuls décisionnaires, le livre pèse environ 500 pages, sa couverture suédoise reproduit ce que pourrait être la Une du magazine fictif Millénium. Comme l'indique l'éditeur sur sa page web : les affaires reprennent pour Lisbeth Salander et son complice journaliste : 

 

Un soir le professeur Frans Balder, une autorité au sein de la recherche sur l'intelligence artificielle, appelle Blomkvist. Balder dit être en possession d'informations propres à changer la face du monde sur les services de renseignement américains. Il est de plus en contact avec une jeune pirate informatique surdouée, qui présente quelque ressemblance avec une personne que Blomkvist connaît bien. Mikael Blomkvist commence à espérer le scoop dont lui et Millénium auraient besoin.

 

 

Jusqu'alors, Lagercrantz n'avait révélé que peu de choses sur l'intrigue du nouveau livre, se contentant d'assurer aux fans qu'il ne s'éloignerait pas trop des trois premiers tomes. Mais si Eva Gabrielsson évoque une histoire d'argent, c'est notamment parce que le début de la trilogie s'est écoulé à plus de 75 millions d'exemplaires et a eu droit à deux adaptations cinématographiques distinctes.

 

Interrogé par le quotidien Dagens Nyheter, Lagercrantz a confié : « Quand on écrit sur Lisbeth Salander il est facile de devenir un peu parano. On réalise toutes les possibilités qu'il y a de pirater un ordinateur. [...] C'était un peu compliqué. Chaque fois que je devais googler quelque chose, je le faisais sur un autre ordinateur. Ensuite on a utilisé des mots codés. C'est comme notre petit monde d'espions. »


Nordstedts prévoit une publication mondiale le 27 août, concernant au moins 35 pays – et chez Actes Sud pour la France. Eva Gabrielsson, l'ex-compagne de Stieg Larsson ne cesse pour sa part de contester la publication de ce nouveau tome, qu'elle ne considère que comme une histoire d'argent.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.