La petite histoire des gentils livres et du vilain pilon

Clément Solym - 25.07.2008

Edition - Les maisons - pilon - livres - littérature


Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. C'est une bien belle histoire que celle des 1500 tonnes de livres broyés toutes les 5 minutes et transformés en un paquet carré, rondement ficelé de 1,3 mètre...

« Le pilon n'est pas tabou. Que met-on au pilon ? Les livres renvoyés par les diffuseurs libraires, parce qu’impropres à la vente, qu'il existe une nouvelle édition, qu'il y a du surstock, qu'ils ne se vendent plus, parce qu'ils ne correspondent plus à des programmes pour les livres scolaires, etc. », explique aimablement Serge Eyrolles, président du SNE.

Et la fable du livre et du pilon, ce sont nos confrères du Point qui vous la racontent.