La petite sonneuse de cloches : Jérôme Attal sur les pas de Chateaubriand

Victor De Sepausy - 20.05.2019

Edition - Les maisons - Jérôme Attal - rentrée littéraire - Chateaubriand Mémoires


Pour la rentrée littéraire, Jérôme Attal entremêle les époques et entraîne un héros d’aujourd’hui sur les pas de Chateaubriand à la recherche de la mystérieuse sonneuse de cloches de Westminster. Deux histoires d’amour brûlantes vont se confondre en une chasse au trésor fiévreuse et ultra romantique dans les rues de Londres.


 

1793. Pour échapper à la Terreur, le jeune Chateaubriand s’est réfugié à Londres. Sans argent, l’estomac vide, il tente de survivre en poursuivant le rêve de devenir écrivain. Une nuit, il se laisse enfermer dans l’abbaye de Westminster parmi les splendeurs des sépultures royales.

Au petit matin, il est tiré de son sommeil par la fille du sonneur de cloches qui vient s’acquitter du travail de son père cloué au lit par une mauvaise grippe. Relatant brièvement cet épisode dans ses Mémoires d’outre-tombe quelques décennies plus tard, Chateaubriand évoquera le souvenir d’un baiser. 

Dans les années 2000, le vénérable professeur de littérature française Joe J. Stockholm travaille à l’écriture d’un livre sur les amours de Chateaubriand. Emporté par la maladie, Joe J. laisse en friche, dans son cahier d’hôpital, l’amorce d’un chapitre consacré à cette rencontre avec la petite sonneuse de cloches.

Mais a-t-elle seulement existé ? Et, en cas de baiser, un amoureux de la trempe de Chateaubriand aurait-il pu se contenter d’un baiser sans suite ? 

Joachim, le fils de Joe J., décide de partir à Londres pour poursuivre les investigations. Or il n’est pas le seul à s’intéresser à cette anecdote : une jeune bibliothécaire anglaise vient de dérober les registres des sonneurs de cloches de 1793. 

Qu’est-ce qui pousse une jeune Londonienne et un vieux professeur de lettres parisien à s’intéresser, à quelques mois d’intervalle, à l’énigme d’un baiser échangé dans l’abbaye de Westminster ? Nos héros sont-ils sur le point de découvrir un des grands mystères encore en suspens de la littérature française ? De révélation en révélation, Joachim va se trouver à son tour sur la piste d’un amour aussi brûlant qu’insubmersible. 


[à paraître 22/08] Jérôme Attal – La petite sonneuse de cloches — Robert Laffont — 9782221241660 – 22 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.