La pièce Henry VIII ne serait qu’à moitié l’œuvre de Shakespeare 

Camille Cado - 25.11.2019

Edition - International - Shakespeare co-auteur - Shakespeare Henry VIII - Shakespeare John Fletcher


Autour de chaque illustre figure dont les détails de la vie ne sont pas vraiment connus apparaissent des rumeurs : a-t-il vraiment écrit cette œuvre ? Et puis, a-t-il véritablement existé ? Le grand Shakespeare n’y échappe pas. Mais avec les nouvelles technologies et notamment l’intelligence artificielle qui se développe, les mystères devraient bientôt être résolus... Du moins, c’est ce que les spécialistes affirment. 
 
Shakespeare - Martin Droeshout 
 

Si l’on se doutait plus ou moins que l’œuvre de Shakespeare était un travail à plusieurs mains, un scientifique tchèque du nom de Petr Plecháč a récemment mis au point un système d’apprentissage statistique pour élucider ce mystère. Selon cet outil d’intelligence artificielle, la célèbre pièce Henry VIII n’aurait été écrite qu’à moitié par le Barde. 

D’après l’algorithme conçu par ce chercheur de l’Académie tchèque des sciences, la pièce serait aussi l’œuvre de John Fletcher. Une hypothèse qui n’est pas nouvelle puisque James Spedding, spécialiste britannique du XIXe siècle, avait déjà affirmé que le confrère de Shakespeare dans la prestigieuse troupe de théâtre King’s Men avait écrit plusieurs scènes de Henry VIII.

Le système de Petr Plecháč repose sur une analyse très fine du vocabulaire, mais aussi de la versification et du rythme pour déterminer quels auteurs ont pu participer à la rédaction de la pièce. La technique est simple : le chercheur forme un corpus de travail grâce à des pièces témoins pour créer l’algorithme test, l’entraînant ainsi à reconnaître le style de Shakespeare et celui de John Fletcher. L’algorithme est ensuite lancé sur le texte d'Henry VIII et met en lumière les passages qui semblent suivre la plume d’un ou de l’autre dramaturge. 

Encore faudrait-il que les pièces témoins soient véritablement celles des dramaturges... mais soit. Si l’étude semble suivre la théorie de James Spedding, elle relève d'une approche plus fine et va au-delà de la stricte division des scènes, affirme le chercheur. En effet, Petr Plecháč conclut d’après ses données qu’une même scène aurait été le fruit des deux dramaturges. 
 

Si ses recherches sont exactes, Fletcher ne se serait alors pas contenté de prendre le relais au début d’une nouvelle scène, mais aurait travaillé de concert avec Sheakespeare. En effet, alors que les deux premières scènes du premier acte sont, d’après lui, sans aucun doute l’œuvre du Barde, les quatre scènes suivantes seraient l’œuvre de Fletcher, ainsi que le Ve acte. Le IIIe acte, lui, serait l’œuvre des deux dramaturges. 

Si les découvertes de Petr Plecháč excluent définitivement la participation de Philip Massinger, il affirme ne « pas savoir trop quoi penser » du IVe acte. Les scènes « sont écrites dans un style moins descriptif que celui de Fletcher » tout en manquant « de fraîcheur et d’originalité que l’on retrouve dans l’écriture de Shakespeare ». Concluant ainsi que cet acte devrait être l’œuvre d’un auteur différent, pour le moment encore inconnu. 

via Cable News Network



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.