medias

La Pirate Box arrive dans les bibliothèques de France

Clément Solym - 09.11.2012

Edition - Bibliothèques - Pirate Box - bibliothèque - prêt de livre


Deux bibliothèques françaises ont récemment innové en intégrant des « Pirate Box » à leur offre de services. Mais de quoi s'agit-il et qu'implique ce nom un peu déroutant ?

 

Avec Lettres numériques

 

 

Imaginée et développée par le professeur David Darts de l'Université de New York, la Pirate Box est un système d'échange qui ne demande aucun compte d'utilisateur ni mot de passe pour accéder à des informations. Cette idée séduisante a fait des émules notamment dans les bibliothèques américaines qui se sont réapproprié le projet sous le nom de « Library Box » en respectant ses fondements – à savoir sa philosophie FLOSS pour “Free, Libre and Open Source Software”.

 

 

 

 

Le phénomène arrive donc en France où les bibliothèques de Lezoux (Puy-de-Dôme) et  une des médiathèques du réseau d'Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis) ont décidé d'adapter ce concept à leur niveau. Le principe est simple, à proximité de la bibliothèque ou dans ses murs, votre appareil (smartphone, tablette, liseuse, ordinateur portable) vous invitera à vous connecter au réseau de la Pirate Box et vous offrira la possibilité d'accéder à des ressources numériques gratuites et libres de droit.

 

Rien d'illégal là-dedans. Les bibliothécaires ont tout simplement adapté leur rôle aux possibilités du numérique en sélectionnant, en recommandant et en mettant à la disposition du public des livres numériques, des films, de la musique, des images ou tout autre contenu numérique tombé dans domaine public.

 

Alors, à quand une initiative de ce genre en Belgique ? Si vous êtes bibliothécaire et que vous souhaitez nous exposer vos projets numérique, n'hésitez pas à nous envoyer un email à lettres.num@gmail.com.