La plateforme de crowdfunding Pubslush renonce à l'exclusivité

Clément Solym - 03.08.2012

Edition - Les maisons - pubslush - kickstarter - crowdfunding


Pubslush, une plate-forme de crowdfunding pour éditer des auteurs, a décidé d'opter pour un système plus proche de la célèbre plate-forme Kickstarter. Fini le contrat d'exclusivité avec la société.


 

 

 

Le crowfunding, qui permet de financer des projets par des internautes-mécènes, très en vogue outre-Atlantique, a aussi permis des initiatives éditoriales. Les auteurs peuvent présenter leurs projets sur des sites comme Kickstarter, et lorsque la somme indiquée est atteinte (ou dépassée) dans la limite du temps donné, selon son modèle, le site reverse environ 90 % des sommes récoltées aux créateurs.

 

Ce système a également donné lieu à la création de maisons d'édition reposant sur ce principe, et c'est le cas de la plate-forme Pubslush qui est aussi un éditeur. La nouvelle version marque un tournant.


Pubslush reste une plate-forme pour que les auteurs puissent financer leurs œuvres, mais le « contrat » diffère. Avant la relance, les auteurs publiaient des extraits et des résumés de leurs travaux. S'ils collectaient suffisamment d'argent et éveillaient un intérêt auprès du public, Pubslush les publiait.

 

Maintenant, la société éditoriale et plate-forme de crowdfunding suit le modèle de Kickstarter. C'est-à-dire que les auteurs ne sont plus liés exclusivement avec Pubslush, ayant ainsi la possibilité de se faire éditer ailleurs.

 

Jesse Potash signale que les gens prenaient déjà la pate-forme comme un Kickstarter, sans tenir compte du contrat d'exclusivité. Finalement, le site a décidé de répondre aux attentes de ses utilisateurs.