La police à haute lisibilité, EasyReading, se développe en cyrillique

Nicolas Gary - 01.03.2019

Edition - International - police font Easyreading - lisibilité police dys - cyrillique police font


Poursuivant leur démarche d’évangélisation, la société EasyReading Multimédia a décidé de conquérir l’édition française. Et après un partenariat passé avec Mickey ou les éditions Flammarion jeunesse, pourquoi ne pas tenter de généraliser l’usage de sa police « à haute lisibilité »? Bien positionné sur le marché italien, l’acteur annonce de nouvelles options, à découvrir lors du salon du livre de Paris. 
 

Federico Alfonsetti et Marco Canali

Federico Alfonsetti et Marco Canali - ActuaLitté, CC BY SA 2.0



Nous les avions rencontrés lors du salon du livre de Turin : Federico Alfonsetti, designer et Marco Canali, partenaire financier de l’entreprise, présentaient leur solution EasyReading. Cette police — ou « font » — a fait l’objet d’une étude minutieuse et de nombreuses recherches. Son objectif le méritait bien : produire un lettrage qui permette de répondre à la plus grande diversité de difficultés rencontrées pour la lecture

Reposant sur une simplification maximale des caractères, EasyReading est « une police hybride, qui repose sur des caractères sérif et sans-sérif, avec certaines qui sont 60 % plus longues que d’ordinaire », nous expliquait alors Federico Alfonsetti. 

Et désormais, en plus de couvrir l’alphabet latin, la police propose une solution pour l’alphabet cyrillique, reprenant le principe d’un Design for All. La police est hybride, avec des lettres sérif et sans-sérif (avec ou sans empattements), comme sur le modèle latin. « Notre police supporte maintenant toutes les langues basées sur l’alphabet latin et cyrillique, et a été conçue pour aider les personnes dyslexiques à lire plus facilement et plus rapidement », nous indique la société. 

La nouvelle version de la police comprend 276 glyphes (lettres, chiffres, accents, symboles, ponctuation) et inclut même les lettres du cyrillique ancien. Elle couvre les langues slaves (russe, ukrainien, biélorusse, bulgare, macédonien, serbe, rusyn, bosnien, monténégrin) et celles non slaves, parlées dans certaines parties des anciennes Républiques soviétiques et l’actuelle Fédération de Russie. 

« Lorsque nous parlons du cyrillique, nous nous référons en vérité au troisième alphabet officiel de l’Union européenne, l’alphabet de la langue maternelle de 167 millions de personnes. Il est utilisé par environ 254 millions de personnes et il est l’alphabet officiel dans 13 pays », indique Uberto Cardellini, conseiller pour l’internationalisation des entreprises italiennes, qui collabore spécifiquement avec EasyReading. (stand D26 à Livre Paris)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.