La présence de livres éducatifs à domicile, facteur de réussite scolaire des enfants

Antoine Oury - 23.09.2020

Edition - Société - unicef lecture - competences lecture ecriture - lecture bien etre enfants


L'organisation UNICEF France, dans un rapport consacré aux enfants des pays riches, alerte sur le mal-être et les difficultés, notamment en matière de lecture, d'un grand nombre de jeunes. L'étude met notamment en relation les compétences de lecture et de calcul et le bien-être des enfants, ainsi que la présence de livres dans les foyers et le niveau de réussite scolaire.

Girl reading a book


Ce 23 septembre marque la 13e édition de la Journée du refus de l'échec scolaire, et l'UNICEF s'est logiquement penché sur la situation des enfants, en choisissant de s'intéresser plus spécifiquement aux pays riches. Les jeunes citoyens de ces pays ne sont en effet pas à l'abri d'inégalités et de problématiques relatives à l'éducation, au bien-être ou encore à la santé physique.

Un bilan publié par le Centre de recherche Innocenti d'UNICEF, Des mondes d’influence. Comprendre ce qui détermine le bien-être des enfants dans les pays riches, révèle en utilisant des données pré-Covid-19 des « menaces importantes qui guettent les enfants des pays riches ». Ces dernières pèsent entre autres sur l'éducation, et notamment sur les compétences de base en matière de lecture.

Utilisant des données issues de l’étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) 2018, l'UNICEF révèle qu'un enfant sur cinq, au mieux, ne maîtrise pas les compétences de base en lecture en mathématiques à 15 ans. Dans cinq pays (Israël, Chypre, Chili, Roumanie et Bulgarie), plus de la moitié des enfants sont concernés par ces carences. La France se classe à la quinzième place, avec 67 % des enfants âgés de 15 ans maîtrisant les compétences de base en lecture et mathématiques.


L'UNICEF se penche sur deux leviers permettant d'améliorer les résultats scolaires et la maîtrise de ces compétences de base : le bien-être à l'école et la disponibilité des livres éducatifs au domicile des enfants. 
 
Concernant le bien-être à l'école, l'UNICEF met en avant une corrélation entre le « sentiment d'appartenance » des enfants à leur établissement scolaire : d'une manière quasi-générale, les statistiques démontrent qu'un enfant qui se sent à sa place dans son école obtient de meilleurs résultats, et maîtrise mieux les compétences de base en lecture et en écriture.
 


De retour à la maison, un enfant qui trouve un environnement propice à l'exercice de ces compétences de base améliorera ses chances de réussite scolaire. « Les enfants grandissant dans des familles où il n’y a pas de livres éducatifs présentent un niveau de réussite scolaire plus faible », indique ainsi le rapport de l'UNICEF, qui souligne que ce facteur explique les inégalités et les difficultés liées à la scolarité.
 


Le rapport complet de l'UNICEF est accessible à cette adresse.

Photographie : illustration, Personal Creations, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.