Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

La prolifique correspondance de John Updike, des lettres par milliers

Cécile Mazin - 02.11.2017

Edition - International - John Updike lettres - John Updike correspondance - John Updike courrier


Écrivain prolifique, John Updike dévoile actuellement un autre visage : celui d’un correspondant assidu et non moins prolixe. L’auteur était si prompt à écrire lettres et courriers que son épouse, Martha, redoutait qu’il se lance dans les emails. « S’il avait accès aux mails, il passerait chaque heure pour répondre aux messages, alors il se cantonne aux services postaux », écrivait-elle.


John Updike: Early Stories 1953 - 1975

 

Les collections de lettres signées de John Updike dévoilent à quel point la correspondance de l’auteur, poète et critique, fut riche. Adam Begley, célèbre biographe d’Updike confirme non seulement son importance, mais surtout sa grande diversité.

 

« La correspondance d’Updike est si charmante, si vivante et merveilleuse, qu’elle retrace l’homme de façon plus poignante que ses fragments autobiographiques publiés. Il n’est pas étonnant qu’une grande partie de l’engagement amical, pour Updike, ait pris place sur une page », reconnaît l’auteur de The Violet Hour : Great Writers at the End, Katie Roiphe. [essai sur Susan Sontag, Sigmund Freud, John Updike et leur relation avec la mort, NdR]  

 

Mais Updike prend de court, parce qu’il n’était pas simplement en relation avec des écrivains – comme Joyce Carol Oates ou Ian McEwan. De nombreux amis proches, certes, mais également James Schiff, professeur à l’université de Cincinnati. 

 

Bien entendu, les auteurs, les traducteurs, les éditeurs, mais également les journalistes ou les publicitaires ne manquent pas dans ces courriers. Mais « il est remarquable de constater combien de fois il a répondu à des courriers de lecteurs, de fans et de parfaits inconnus ». 

 

Répondre à chacun, sans faire de discrimination
 

Sa femme le savait bien, elle qui voyait arriver les lettres, demandes d’autographes, de dons ou d’interviews : Updike répondait à tous, sans se préoccuper de hiérarchiser les uns par rapport aux autres. Retraité de 85 ans, jeune étudiant ou simple lecteur, il était en mesure de répondre avec une histoire, ou ême un poème, assure son ami James Schiff.

 

Et le tout avec une remarquable éloquence, poursuit-il, si l’on tient compte de la courte période de temps entre la réception du courrier et l’expédition de la réponse. « Bien que certaines de ses lettres et cartes soient superficielles et banales, la grande majorité révèle sa tentative de dire quelque chose d’amusant, de drôle ou d’intelligent. »

 

Actuellement, James Schiff tente de réunir pour un livre prévu en 2021 des courriers venant de partout. Quiconque aurait une lettre signée par Updike pourra joindre l’enseignant à updikeletters@gmail.com.

« Alors que j’ai lu des milliers de lettres qui sont conservées dans des bibliothèques institutionnelles, des milliers d’autres sont actuellement dans les tiroirs de gens, leurs placards ou leur grenier. J’ai donc hâte d’entendre ces personnes et de découvrir les lettres qu’Updike leur a écrites... » 



via Guardian