La promotion du livre de Schiappa par son ministère, “une erreur humaine”

Antoine Oury - 03.08.2018

Edition - Société - erreur humaine Schiappa - promotion livre Schiappa - Schiappa livre ministère


Le 22 mai 2018, les abonnés à la liste de diffusion du Secrétariat d'État chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes avaient reçu une invitation pour une dédicace de Marlène Schiappa à la librairie Flammarion, à Paris, de son livre Si souvent éloignée de vous (Stock). Un détournement des services de l'État que l'association Anticor avait vivement dénoncé, dans un courrier adressé au Premier ministre Édouard Philippe. Le cabinet de ce dernier a répondu, évoquant « une erreur humaine ».


(Nantilus, CC BY SA 2.0)
 



« Le cabinet du secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes a envoyé, le 22 mai 2018, aux journalistes figurant dans son fichier presse, une invitation à une dédicace à l’occasion de la sortie d’un livre de Marlène Schiappa. Dans cet ouvrage, il est pourtant précisé que “ce livre n’est ni une communication gouvernementale ni un bilan d’action politique, mais un récit purement personnel, partiel et parfois romancé. Les propos tenus ici n’engagent que leur auteure” », expliquait Anticor dans un courrier envoyé en mai dernier à Édouard Philippe.

 

L'affaire avait moins agité le Landerneau que celle impliquant Alexandre Benalla, mais Anticor indiquait tout de même que les implications étaient très sérieuses : détournement de l'argent public et des moyens de l'État, mais aussi une utilisation indue des données recueillies par les services du ministère. « Plus globalement, cet épisode met en lumière les carences de ce dispositif déontologique qu’il conviendrait de corriger. On pourrait ainsi utilement confier à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) le soin de juger des manquements des membres du Gouvernement à leurs obligations », expliquait le président d'Anticor, Jean-Christophe Picard.

 

En effet, la circulaire de déontologie du Premier ministre, transmise le 24 mai 2017 à tous les membres du gouvernement, n'était de toute évidence pas suffisante pour prévenir ce genre de dérapage — qui plus est, elle ne prévoit aucune sanction en cas de manquement.

 

Dans un courrier à Anticor, la cheffe de cabinet d'Édouard Philippe, Anne Clerc, apporte quelques éléments de réponse à Anticor : à propos de la séance de dédicace, elle assure « que cet événement a été entièrement organisé et pris en charge par l'éditeur de Madame Schiappa, Stock, et par la librairie Flammarion du centre Beaubourg, ce qui était précisé sur le carton d'invitation dématérialisé transféré par le service presse ».

 

 

Évidemment, « [l]e transfert de cette invitation aux contacts presse du secrétariat d'État résulte d'une erreur humaine », assure Anne Clerc... La cheffe du cabinet d'Édouard Philippe promet que les envois seront « doublement validés » par la hiérarchie du cabinet, pour éviter de nouvelles « erreurs ».





Commentaires
Merci à Anticorps. Il n'y a rien de plus exaspérant qu'une personne qui a des exigences pour les autres et pas pour elle... Surtout quand elle a des responsabilités qui exige de montrer l'exemple.
C'est bien joli les plates excuses du premier ministre : "Oups !", mais en attendant elle et son éditeur ont bénéficié d'une couverture médiatique et publicitaire disproportionnée et donc d'un résultat financier scandaleusement obtenu pour ce bouquin. Pour cette forme d'avantage institutionnel indu, elle et son éditeur devraient être sanctionnés durement, je veux dire financièrement. Mais, là : silence radio. Quand l'économie botte le cul à l'étique... Le problème c'est que ce genre de scandale crée dans l'esprit du citoyen de l'adversité et du ressentiment durable.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.