La propagande soviétique devenue mouvement artistique

Nicolas Gary - 26.02.2015

Edition - International - art soviétique - URSS propagande - Union soviétique


Un livre original a décidé de remettre au goût du jour les talentueux illustrateurs qui, de 1917 à 1985, ont mis en couleur la vie du pays. Différentes périodes depuis la Révolution russe, en passant par la création de l'URSS, avec la glasnost et la perestroïka, toutes immortalisées, ont été collectées par Maria Lafont et Sergo Grigorian.

 

 

 

Le livre est réalisé par Winkbooks, et vendu pour 150 $ en version hardcover ou 25 $ en couverture souple. Une collection de 23 affiches à retrouver, pour un panorama global, mais tronqué. En effet, toutes les reproductions n'ont pas profité de la même conservation : c'est que nombre d'entre elles servaient un objectif immédiat de propagande. 

 

Dès 1917, après la Révolution, l'Union soviétique fut envahie de ces messages épiques, colossaux, en faveur de la politique communiste. Et des artistes de premier plan prenaient part à l'édification nationale – au point d'en faire un mouvement artistique lui-même. Des appels à l'orgueil et au nationalisme des travailleurs, des affiches à la gloire de Karl Marx ou des attaques contre toute forme de religion, contre le fascisme, et même l'amitié soviético-cubaine...

 

Chacune des affiches est suivie d'un texte explicatif, pour mieux contextualiser l'ensemble.