La Reading Agency prépare une opération pour les enfants dyslexiques

Julien Helmlinger - 09.08.2013

Edition - International - Handicap - Dyslexie - Accessibilité


L'organisation indépendante britannique et charitable qui entend aider le public à accéder à la lecture, la Reading Agency, vient de conclure un partenariat avec l'éditeur Barrington Stoke qui publie des titres concoctés spécialement pour les lecteurs atteints de dyslexie, de handicap visuel, ou autres freins. À la clé de cette association, un lot d'initiatives sera lancé à travers les services de prêt, dont une journée de manifestations pour les bibliothèques dans le nord de l'Angleterre, le 19 novembre, que mènera l'écrivain pour enfants Tom Palmer.

 

 

 Crédits : The Reading Agency

 

 

« Nous sommes absolument ravis d'accueillir Barrington Stoke parmi nos partenaires pour toucher les enfants et nous sommes impatients de développer des activités spécifiques pour les dyslexiques En fait, le catalogue Stoke Barrington est génial pour tout lecteur souhaitant de la fiction pour une lecture rapide, donc il ya beaucoup de possibilités pour développer des activités spéciales avec nos partenaires de la bibliothèque », explique Andrea Reece de la Reading Agency.

 

Au cours du mois d'octobre et dans le cadre de la semaine de sensibilisation à la dyslexie, des emballages spéciaux seront conçus pour soutenir les lecteurs dyslexiques, et distribués à travers Chatterbooks, le réseau de la Reading Agency dédié au public âgé de 8 à 11 ans. Les 5-8 ans, quant à eux, seront ciblés par l'association d'ici l'année prochaine.

 

Une autre initiative sera lancée aux mois de mai et juin 2014, dans le but de promouvoir le travail avec les enfants au sein des bibliothèques, et chercher des solutions pour faire tomber les barrières à la lecture.

 

Pour la directrice des ventes et du marketing de la maison d'édition partenaire, Jane Walker : « Nous sommes impatients de travailler plus étroitement avec la Reading Agency et de soutenir leur travail inspirant et efficace avec les bibliothèques. Nous avons beaucoup de projets passionnants sur les moyens de combattre les difficultés d'accès à la lecture et soutenir ceux qui y travaillent. »