La recette du Gâteau noir par la poète Emily Dickinson : 9 kg de pâtisserie

Maxim Simonienko - 08.01.2019

Edition - Société - harvard manuscrit gâteau - emily dickinson poète - recette noël gâteau


Prolongeons encore un peu l'esprit des fêtes en ce début de mois de janvier. Debby Snook, une journaliste, avait partagé en décembre dernier, une semaine avant les fêtes sur le site Cleveland, une recette qu'elle avait découverte grâce à la poète américaine Emily Dickinson. Le manuscrit de ce dessert est disponible aujourd'hui sur le site de l'université d'Harvard.

Rum Cake américain (Dianne Graham - CC BY-ND 2.0)

 
Le nom de la recette : le Gâteau noir d’Emily Dickinson. Un grand nombre de versions différentes sur la préparation de ce gâteau peuplent les pages d’Internet. Debby s’est basée à l’époque sur celle qu’elle avait découverte lors d’une retransmission télévisée de la pièce The Belle of Amherst, datant des années 1970 et basé sur la vie d’Emily Dickinson interprétée par une certaine Julie Harris. Le personnage ouvre justement la pièce avec cette fameuse recette.

Elle avoue avoir photocopié sa recette à plusieurs reprises, craignant que l’encre ne finisse par s’effacer. « Je suis prête à perdre beaucoup de traditions de vacances d’hiver, mais pas ce goût réconfortant et revigorant du passé de Noël. »
 
« 2 beurres. /19 œufs. /5 livres de raisins secs » sont les vers qui constituent la recette du manuscrit d’Emily Dickinson. Il est gardé précieusement dans les collections de la bibliothèque de Houghton, à Harvard. Ces conseils culinaires ont été envoyés avec un bouquet de fleurs à Nellie Sweetser au cours de l’été 1883.

Le gâteau noir est une spécialité de Noël traditionnelle étroitement liée au gâteau aux fruits anglais, modifié à cause de l’ajout du sirop de sucre brûlé ou de mélasse, généreusement épicé avec de la noix de muscade, de la cannelle, du macis et du clou de girofle avant d’être enveloppé dans du cognac ou un chiffon imbibé de rhum.

Malgré son nombre incroyable d’œufs, la recette laissée par Dickinson s’avère logique dans ses rapports, sans parler de son échelle. Une fois terminé, la pâte du gâteau pèserait environ 9 kg.


Sources : Harvard, Cleveland.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.