La répartition des moyens entre universités n'est pas très égale

Clément Solym - 16.07.2009

Edition - Société - répartition - moyens - universités


Un rapport d’information sénatorial va dans le sens des critiques faites au système de dotation des universités baptisé « Sympa ». Pour que ce mécanisme soit mieux accepté, il faut avant tout qu’il soit amélioré afin de se montrer plus juste dans la répartition des différents moyens entre universités.

Le Sénat demande à ce qu’un effort soit fait dans ce sens pour 2010. Le décompte des étudiants n’est pour l’instant pas satisfaisant. Il ne prend pas suffisamment en compte la situation de chaque établissement : plus une université est petite et plus le coût par étudiant grimpe…

Pour la recherche, le système ne se montre pas assez précis. Il faudrait qu’il puisse, à l’avenir, évaluer les résultats obtenus par chaque université en fonction des moyens dont elle dispose. Des rééquilibrages sont donc à prévoir pour 2010.