La République face à Céline, ou l'impensable célébration

Clément Solym - 22.01.2011

Edition - Société - celine - celebration - antisemite


Hier soir, le ministre de la Culture a officiellement supprimé la célébration prévue pour l'écrivain Louis Ferdinand Céline. « Après mûre réflexion, et non sous le coup de l'émotion, j'ai décidé de ne pas faire figurer Céline dans les célébrations nationales. »

Depuis le début de la semaine, le sujet était devenu particulièrement sensible, alors que l'association des Fils et Filles des Déportés juifs de France avait réclamé la suppression de Céline du recueil des personnalités dites exemplaires. (notre actualitté)

Frédéric Mitterrand ne souhaitait en aucun cas désavouer le Haut comité qui l'avait introduit dans cette liste des personnes et assure assumer pleinement cette inflexion.

Évidemment, pour le président de l'association, Serge Klarsfeld, cette décision est une grande chose. Cité par l'AFP, il adresse ses « félicitations à Frédéric Mitterrand d'avoir eu le courage de désavouer ceux qui, dans son ministère, ont laissé passer cette bourde ».

Bon, le ministre a bien dit qu'il ne s'agissait pas d'un désaveu... Et même, selon lui « aucune controverse ni aucune pression n'avaient eu de prise ». Et la décision lui revenant, il l'a prise en son âme et conscience, prenant la mesure de l'émoi que cette nomination provoquait. Mais soit. Le petit livre sera revu et l'avant-propos du ministre remanié.

M. Klarsfeld avait de toute manière assuré qu'il ferait appel à Nicolas Sarkozy pour s'assurer que Céline ne figure pas dans la liste des personnes honorées. « Ce n'est pas à la République de commémorer un homme comme Céline. On ne peut pas faire abstraction du côté négatif du personnage », assure-t-il. (notre actualitté)

Henri Godard, rédacteur de la notice biographique sur Céline, est abasourdi. « Je tombe des nues, personne ne m'a contacté. » Et pour lui, la décision du ministre relève bien du désaveu, et même de celui de Jean Favier, président du Haut comité, à l'origine de la liste des personnalités. « Je pensais que la valeur de la création littéraire de Céline méritait d'être mise en valeur », déplore-t-il.