La science-fiction de plus en plus noyée dans la littérature générale

Victor De Sepausy - 29.07.2014

Edition - sf - collections - ventes


Si l'on sort de quelques gros titres, souvent américains, portés par leur adaptation en films ou en séries, la science-fiction connaît aujourd'hui un certain marasme éditorial. Les livres estampillés « SF » ont de plus en plus de mal à trouver leur public dans les grandes maisons d'édition, rapporte Télérama.

                                 

Pour retrouver ces titres purs, il faut aller vers de plus petites structures, comme Le Bélial', L'Atalante, Les Moutons électriques, Le Tripode, ou encore Mnémos. Sinon, la SF se retrouve tout simplement noyée dans la littérature générale. Et même des titres qui, il y a encore quelques années, auraient été classés SF sont vendus comme de la littérature générale.

 

La collection « Lunes d'encre », chez Denoël, ou celle d' « Ailleurs & demain », chez Robert Laffont sont loin de vivre aujourd'hui comme au temps passé. Les ventes sont plus rares chez les libraires dans ce secteur de publication. Si les films et les séries peuvent porter un titre. Une fois passé l'événement, les ventes s'essoufflent. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.