Une inquiétante vague de vols de manuscrits rares agite les bibliophiles

Antoine Oury - 19.05.2015

Edition - vols manuscrit - bibliothèques - British Library


La British Library deviendra, le mois prochain, le QG des bibliophiles et autres conservateurs de bibliothèques. Ils sont tous inquiets d'une recrudescence des vols de manuscrits et autres livres rares au sein des bibliothèques nationales, qui réapparaissent parfois sur le marché noir. La hausse des prix de ces éléments du patrimoine serait l'explication de ces vols, parfois réalisés par les personnels des établissements, d'après les spécialistes.

 


Caught in the Act

(*sax, CC BY 2.0)

 

 

« La sécurité au sein des bibliothèques doit être améliorée », annonce tout de go Chris Marinello, avocat à la tête de la société Art Recovery International, spécialisée dans la traque des œuvres volées ou disparues. La conférence organisée le 26 juin prochain à la British Library annonce elle aussi la couleur, sous le titre « The Written Heritage of Mankind in Peril » (« L'héritage écrit de l'humanité en danger »).

 

D'après l'avocat, les larcins sont en hausse, motivés par le prix croissant de ces éléments du patrimoine mondial. « Les vols sont devenus un vrai problème, qui touche presque toutes les bibliothèques nationales », affirme même Howard Spiegler, avocat américain. 

 

Les voleurs subtiliseraient les livres, évidemment, mais agiraient parfois avec des ciseaux, cutters et autres lames de rasoir pour prélever quelques pages des ouvrages. Dans la mesure où les maisons de vente aux enchères ne sont pas forcément au courant des vols récents, la revente s'organise assez facilement, et les textes disparaissent dans la nature. Évidemment, la perte est d'autant plus importante si une numérisation du patrimoine n'a pas été mise en place.

 

Le plus délicat, pour les établissements, souligne Howard Spiegler, provient du fait que les vols sont souvent commis par des employés. « Souvent, c'est quelqu'un de l'établissement qui commet le vol. Il est très difficile de remonter la piste lorsqu'un individu a la possibilité de dissimuler ses traces », explique-t-il. « Ces personnes sont des individus mal payés, qui sont entourés par une magnificence, et désormais une valeur financière immense », ajoute son confrère Chris Marinello.

 

La responsabilité des maisons de vente aux enchères est aussi remise en question, puisqu'elles acceptent souvent des pièces de grande valeur, sans en vérifier l'origine.

 

(via The Guardian)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.