La SGDL renonce à sa plainte en diffamation contre Joann Sfar

Clément Solym - 07.07.2020

Edition - Justice - Joann Sfar diffamation - déclarations Sfar SGDL - SGDL plainte diffamation


La SGDL a décidé de retirer la plainte qu’elle avait en fin de compte déposée contre Joann Sfar. L’auteur avait été accusé de diffamation, et le 25 mai, l’association avait fait part de son intention de le poursuivre en justice. De fait, les propos qu’il avait tenus à l’antenne de France Inter auraient porté « atteinte à l’honneur de l’institution et à l’intégrité de ses membres et de ses salariés ».



 
Dans un communiqué commun, diffusé sur les réseaux sociaux, Joann Sfar et la SGDL expliquent en filigrane qu’un accord a été trouvé entre les deux parties. Le premier revient donc sur ses propos, quand la seconde renonce à sa plainte.

Sfar indique « qu’il n’a jamais eu l’intention de mettre en cause ni la probité ni la gestion de la SGDL, ni en aucune manière laisser entendre que des actes constitutifs de détournement ou de rétention d’agent public auraient été commis par cette association ».
 
De même, il indique que ses propos « ont pu, par leur formulation, heurter les représentants, les salariés et les auteurs membres de la SGDL et porter, fût-ce involontairement, atteinte à la réputation de cette institution ».



 
La SGDL « prend acte des nouvelles déclarations de M. Sfar et, par souci d’apaisement, elle fait le choix de renoncer aux poursuites engagées ». 


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires
On imagine bien les pressions que Joann a subi en coulisses..... alors qu'il n'a jamais été question de détournement d'argent ! La SGDL qui veut se racheter une réputation avec tout ce qui se passe avec les éditeurs mais ca ne doit pas tromper grand monde.
Il a bien fait de faire son mea-culpa, aucune pression, on peut se tromper et c'est tout à son honneur de le reconnaître. Amitiés Guillaume Chèrel adhérent à la Sgdl où j'ai pu constater maintes fois leur excellent travail en faveur des auteurs.
Dans les couloirs, on entend bruisser bien des choses, et surtout l'acharnement de l'association à vouloir poursuivre, et que de guerre lasse, l'accusé ait choisi de laisser tomber.

On entend aussi que cet épisode fait bien écho à des méthodes dont on a entendu parler ici récemment – je me permets de rajouter le lien – et qui émane, ô surprise, de l'organisme qui préférerait tant avoir la SGDL/CPE en interlocuteur.

https://www.actualitte.com/article/edito/le-syndicat-national-de-l-edition-en-guerre-contre-la-liberte-de-la-presse/101589

O tempora, o mores...
Bravo ! maintenant, on attend le communiqué de Sfar sur la déclaration inique de Vincent Montagne lors de l'AG du SNE.
La prochaine fois, peut-etre tournera-t-il sa langue sept fois avant de parler... et prendra le temps de réfléchir avant de recracher tout cru les inepties propagées par le syndicat moribond qu il represente, et avec qui, si je l'ai bien compris, plus personne aujourd'hui, pouvoirs publics comme SNE, ne veut parler...
Moribonde La Ligue! Vous êtes à contre courant Juliette, si c'était le cas le SNE n'engagerait pas une guerre contre ce syndicat. C'est bien parce que La ligue des Auteurs professionnels n'est pas à la botte du SNE qu'elle leur fait peur. Pour une fois qu'il existe un syndicat d'auteurs vraiment au service des auteurs, s'il y a des moribonds cacochymes dans cette histoire c'est la SDGL et le CPE qui ne représentent personne et sont au service du SNE. Qui a dit "idiots utiles"?
Un "syndicat moribond", Juliette ? J'imagine que vous parlez la Ligue des Auteurs Pro ? Je pose la question, parce que voyez-vous, ce n'est pas un syndicat... quant à "moribond", vous avez des faits pour alléguer ce qualificatif, ou peut-être prenez-vous vos désirs pour des réalités ? (La LAP n'a pas deux ans et compte 2000 membres.)

Idem pour le fait que les pouvoirs publics ne veulent plus lui parler, vous tenez ça d'où ?

Que le SNE ne veuille pas/plus lui parler, c'est maintenant de notoriété publique, oui. C'est d'ailleurs peut-être le principal titre de gloire de la Ligue (dont je précise par souci de transparence que je suis membre lambda).
Des inepties recrachées ? Vraiment ? Il reste toujours cette suspicion de savoir où donc passe le fric de la sgdl. Bien planqué derrière leurs beaux bureaux et leur bras longs, cette organisme qui ne représente plus personne lutte pour sa seule survie. Ceux qui sont en voie de disparition c’est bien ceux-là. On finira bien par mettre la vérité à jour.
Heureusement que les parties en présence ont eu le bon sens de se réconcilier avant que le gouvernement ne profite de cette division.



Faisant partie de la Ligue (membre lambda aussi) et plus de la SGDL, je répète comme sur mes précédents posts que les deux ont eu tort dans cette affaire. Sfar qui jouait les innocents, et la SGDL qui, en bon dinosaure, ne pouvait bouger qu'en balayant tout sur leur passage. Je suis donc content que la situation soit réglée. J'ai bon espoir que la nouvelle gouvernance de la SGDL soit plus attentive à la réalité du terrain, et la Ligue un peu moins attentive à sa propre publicité, et nous en bénéficierons tous.



Car après 20 mois de Rieser, nous n'avons pas avancé d'un iota sur le statut d'auteur. Rien que l'URSSAF du Limousin, je me demande encore si c'est une blague ou si quelqu'un au gouvernement mesure l'urgence et l'ampleur du fiasco.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.