La Silicon Valley va s'équiper... d'un poète pour célébrer sa culture

Clément Solym - 31.01.2009

Edition - Société - Silicon - Valley - poète


Pas facile de trouver quoi mettre en fin de vers pour rimer avec Google, si ce n'est Apple, mais voilà, on n'en fera qu'un sonnet et puis basta. Or des sonnets, il faudra en pondre probablement plus d'un si l'on vous retient pour le poste de Poète officiel de la Silicon Valley, et se montrer à la hauteur du poste : « élever la poésie aux consciences » des personnes qui habitent les environs...

Autrement dit des milliers et des centaines de milliers d'ingénieurs et autres employés travaillant pour des sociétés de nouvelles technologies.

L'offre est toutefois très sérieuse et la Silicon Valley se cherche un poète officiel et l'on demandera à l'heureux titulaire de ce poste de « créer, au fil du temps, un corpus qui rend hommage à la culture riche et diversifiée » de la région.

Avant que les Geeks aux ardeurs poétiques ne se ruent sur leur CV précisons que cette offre n'est valable qu'à la condition d'avoir vécu à Clara County durant une période de 5 ans. Inutile de préciser que l'anglais doit être activement pratiqué et compris, et qu'il faut déjà avoir été édité... Les lettres de motivations pourront être envoyées à partir du 17 février et le recrutement s'achèvera en avril.

L'ancien poète officiel américain, Robert Hass, a tenu à commenter cette nouvelle. « Disposer de poètes qui réfléchissent sur la langue dans milieu qui s'occupe de communication ou encore d'inventions est une idée géniale. » Le poste est toutefois très mal payé puisqu'on ne percevra que 4000 $ pour deux années.

La magie de la poésie est de nous faire sortir de notre vie quotidienne et de nous porter dans un lieu différent, n'est-ce pas ma puce ?