medias

La situation de la bibliothèque Václav Havel s'invite au Conseil de Paris

Antoine Oury - 08.02.2018

Edition - Bibliothèques - Bibliothèque Václav Havel - Václav Havel Paris - Václav Havel Conseil Paris


Le Conseil de Paris, dont plusieurs séances se sont déroulées ces 5, 6 et 7 février, a été l'occasion pour plusieurs conseillers et pour la mairie de Paris d'aborder le cas de la bibliothèque Václav Havel, dans le 18e arrondissement, dont la dernière année d'activité a été marquée par de nombreux cas de violences et de situations conflictuelles avec de jeunes usagers. L'exécutif parisien a ainsi acté le recrutement d'un médiateur, mais écarté tout élargissement des effectifs.


Bibliothèque Václav Havel - Paris
La vitrine de la bibliothèque Václav Havel, à Paris (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

La semaine passée, l'exécutif parisien nous avait fourni quelques détails sur les actions entreprises après les épisodes de violences traversés par la bibliothèque Václav Havel au cours de l'année 2017 et le 3 janvier dernier. « Notre réponse est un travail pédagogique : ce médiateur va permettre de s'intéresser et de s'adresser à un public qui ne trouve pas de réponses et d'équipements adaptés en bibliothèque. Un vigile supplémentaire ne serait pas adapté » nous expliquait la Mairie, confirmant le recrutement d'un médiateur.

 

Néanmoins, le Conseil de Paris a vu revenir le cas de la bibliothèque Václav Havel dans les débats. Ainsi, trois vœux ont été déposés par des conseillères, à savoir Fadila Mehal (« Démocrates et progressistes »), Raphaëlle Primet (« Groupe Communiste et Front de Gauche ») et Danielle Simonnet (« France insoumise »).

 

Fadila Mehal, dans son vœu, souhaite « élargir la réflexion sur la question de la sécurisation de tous les équipements culturels, et pas seulement des bibliothèques » : elle propose ainsi la mise en place d'« un état des lieux des sites culturels qui peuvent faire face à des problèmes similaires, l'insécurité et parfois la violence », état des lieux dont les résultats seront restitués au sein de la 2e commission du Conseil de Paris, qui travaille notamment sur les questions culturelles.

 

Un fonds d'urgence pour financer la sécurité
des festivals littéraires (CNL)

 

Pour Raphaëlle Primet, « [l]a réponse de la ville sur ce site doit prendre en compte l'ensemble des problématiques et des solutions qui ont été évoquées par le comité de suivi du site, réuni le 21 novembre, et par les réunions qui ont eu lieu en janvier ». D'après la conseillère, « [l]es usagers, nombreux, familles, enfants, sont tous très attachés à cet équipement et tiennent à souligner la compétence et l'implication des personnels ».

Dans son vœu, elle souhaite « qu'un médiateur soit acté au plus vite [et] que des moyens humains alloués soient renforcés par des postes de bibliothécaires supplémentaires ». Elle demande également « qu'une réflexion soit poursuivie et approfondie avec les services publics, les commerces et les établissements afin de trouver une solution pérenne à l'ensemble du site, marqueur positif du quartier ».

 

Enfin, Danielle Simonnet, sur le même sujet, souhaite « que la ville de Paris reconnaisse les difficultés auxquelles sont confrontés les personnels de la bibliothèque Václav Havel, renforce l'effectif de la bibliothèque, crée un poste de médiateur qui puisse créer un contact adapté avec les jeunes du quartier, améliore le régime indemnitaire de cet établissement exclu de la NBI [nouvelle bonification indiciaire, qui valorise les emplois comportant une responsabilité ou une technicité particulière, NdR], pérennise le nettoyage de l'esplanade et de la bibliothèque ».

 

Résorber les vacances de postes, mais conserver l'effectif
 

Pour réagir sur ces différents points, Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, a pris la parole, en prenant d'abord le temps de saluer le rôle des bibliothèques, qui « comptent aujourd'hui parmi les derniers espaces accessibles librement, sans demande d'identité, de financement, sans carte spécifique ». « Cette exigence d'ouverture en fait parfois des lieux d'expression de conflictualité », poursuit le premier adjoint. À Václav Havel, cela s'est traduit par « plusieurs épisodes de tension, voire de violences comme en juillet dernier où une tentative d'incendie avait été constatée », explique-t-il.

 

La direction des affaires culturelles avait alors réclamé « l'augmentation des rondes de sûreté autour de la bibliothèque », une mesure adaptée selon l'élu. « Suite à l'agression violente du 3 janvier dernier qui n'a heureusement fait aucun blessé, des mesures d'urgence ont été prises », souligne Bruno Julliard, en évoquant la cellule psychologique mise en place, les réunions avec l'équipe de l'établissement ou encore le recrutement d'un médiateur avec « des entretiens cette semaine ».

Bibliothèque Václav Havel - Paris

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

 

S'il a constaté « l'engagement des bibliothécaires, comme celui de tous les bibliothécaires de Paris » lors d'une visite au sein de l'établissement, Bruno Julliard explique que « [l]'équipe a été dimensionné pour assurer le bon fonctionnement de la bibliothèque au regard de sa surface, de sa situation, mais aussi de ses spécificités : 20 agents sont en poste, quand la bibliothèque Jacqueline de Romilly, pour la même surface, compte 16 postes ».

Selon l'administration, cet effectif « est bien calibré ». « Cela dit, avec Christophe Girard [Adjoint à la maire de Paris chargé des Ressources humaines, NdR], nous reconnaissons qu'il y a des vacances de postes qui ont nécessité le recours à des contractuels depuis le début de l'année, et c'est là qu'il nous faut porter l'effort », annonce Bruno Julliard.

 

Le premier adjoint donne donc un avis favorable au vœu de Fadila Mehal, qui sera adopté, amende celui de Raphaëlle Primet — qui sera également adopté — pour préciser que les vacances de postes seront résorbées, mais donne un avis défavorable à celui de Danielle Simonnet, en précisant toutefois que « la revalorisation du régime indemnitaire est un sujet global auquel nous sommes sensibles ».


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.