3 auteures élues au conseil d'administration de la SGDL

Antoine Oury - 24.06.2015

Edition - Société - SGDL - administration - Marie Sellier


L'assemblée générale de la Société des Gens De Lettre (SGDL) était organisé le 17 juin dernier, et visait notamment à élire le bureau de l'association privée reconnue comme établissement d'utilité publique, engagée dans la défense des intérêts des auteurs de l'écrit. 3 romancières ont rejoint le conseil d'administration : Sophie Chauveau, Emmanuelle Heidsieck et Véronique Ovaldé.

 

SGDL - Hôtel de Massa

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

À l'issue des votes, la SGDL fait état de la composition de son nouveau bureau, ainsi que de son comité :

 

  • Marie Sellier : présidente de la SGDL,
  • Carole Zalberg : secrétaire générale
  • Pierrette Fleutiaux : première vice-présidente

 

Elles siègent au nouveau bureau également composé de :

 

Vice-Président(e)s :

  • Affaires culturelles : Corinna Gepner
  • Affaires sociales : Dominique Le Brun
  • Affaires juridiques : Mathieu Simonet
  • Trésorier : Gérald Aubert
  • Trésorier Adjoint : Mathias Lair

 

Les autres membres du Comité sont Mohammed Aïssaoui, Emmanuelle Heidsieck, Christiane Baroche, Jean-Claude Bologne, Mathieu Brosseau, Belinda Cannone, Georges-Olivier Châteaureynaud, Evelyne Châtelain, Sophie Chauveau, Fabrice Colin, Edith de Cornulier, Chantal Danjou, Christophe Deleu, Françoise Henry, Laure Limongi, Véronique Ovaldé.

 

La SGDL propose une courte présentation des 3 romancières fraîchement élues :

 

Sophie Chauveau est écrivain et dramaturge. Auteur de plusieurs essais (Éloge de l’amour au temps du sida, Flammarion, 1995 ; Sourire aux éclats, R. Laffont, 2001...), on lui doit de nombreux romans parmi lesquels La passion Lippi (Télémaque, 2004, Gallimard, coll. « Folio », 2005) ; Le rêve Botticelli (Télémaque, 2005, Gallimard, coll. « Folio », 2006), L’obsession Vinci (Télémaque, 2007, Gallimard, coll. « Folio », 2008) ; Diderot, le génie débraillé, 2 vol. (Télémaque, 2010, Gallimard, coll. « Folio », 2011) ; et plus récemment Fragonard, l’invention du bonheur (Télémaque, 2011, Gallimard, coll. « Folio », 2012), Noces de charbon, (Gallimard, 201-Prix Paul Féval de la SGDL) ainsi que Manet, le secret (Télémaque, 2014).

 

Emmanuelle Heidsieck écrit des fictions où se mêlent recherche littéraire et questions socio-politiques. Elle a publié des romans : Vacances d'été (Laureli-Léo Scheer, 2011) ; Il risque de pleuvoir (Le Seuil, coll. Fiction & Cie, 2008) ; Notre aimable clientèle (Denoël, 2005- Prix Contrepoint de littérature française - Adaptation au théâtre par Olivier Desmaris sous le titre Liquidateur) ; À l'aide ou le rapport W (Inculte-Laureli, 2013) et des recueils de nouvelles : Bonne année ! (Editions du Toit, 1999) sur le chômage ; et Territoire interdit (Syros, 1995) sur les sans-papiers. Elle est par ailleurs journaliste indépendante spécialiste des questions sociales et est diplômée de Sciences Po Paris après une maîtrise de droit et un diplôme de Columbia University (New York).

 

Romancière, Véronique Ovaldé a publié son premier roman en 2000 (Le Sommeil des poissons, Le Seuil). Elle est également éditrice chez Points, responsable du roman noir, de la poésie et de la collection « Signatures » (groupe La Martinière). Traduite en plusieurs langues, elle a notamment publié : Les hommes en général me plaisent beaucoup, Actes Sud, 2003 ; Déloger l’animal, Actes Sud, 2005 ; Et mon cœur transparent, L’Olivier, 2008, Prix France Culture-Télérama ; Ce que je sais de Vera Candida, l’Olivier 2009, Prix Renaudot des lycéens, Prix France-Télévision, Grand Prix des lectrices de Elle ; La Grâce des brigands, L’Olivier, 2013.