La start-up Plympton absorbe la plate-forme DailyLit

Julien Helmlinger - 14.02.2013

Edition - Economie - Plympton - DayliLit - Acquisition


La start-up Plympton, fondée en 2006 par l'ancienne journaliste du New York Times Jennifer 8. Lee et le romancier Yael Goldstein Love, fusionne avec la plate-forme DailyLit, qui distribue des ebooks et du contenu du domaine public, directement par email et flux RSS. Elle entend ainsi développer son offre de feuilletons numériques destinés aux supports de lecture mobiles. En plus de publier des titres d'autres maisons d'édition, l'éditeur publiera également des créations originales. Le montant de l'acquisition n'a pas été publiquement annoncé.

 

 

 

 

La co-fondatrice a confié son enthousiasme à l'occasion d'un billet posté sur son blog. « La combinaison de la plate-forme mondiale de distribution de DailyLit avec les séries originales de Plympton représente une occasion unique et passionnante à la pointe de l'édition. »

 

Et la start-up, du haut de ses six années d'existence, a déjà écoulé non moins de 50.000 ebooks dans le registre de la fiction en histoires courtes, entre 10 et 12.000 mots chacune, en touchant près de 800.000 lecteurs.

 

L'équipe éditoriale a d'ores et déjà mis sur le feu des projets avec des écrivains comme Rachel Kadish, auteure de From a Sealed Room and Tolstoy Lied : A Love Story, Edith Pearlman, Julian Goughou encore Deni Bechard qui fut primé du Commonwealth Writers' Prize pour son roman Vandal Love.

 

L'ex-ingénieure de StumbleUpon, Jacqueline Chang, a été nommée chef technique, afin de superviser les aspects logistiques de la fusion, comme s'assurer que les contenus soient dûment livrés aux clients.

 

Pour Lee : « Nous avons le sentiment qu'il y a une grande opportunité dans la construction d'un modèle de distribution "directement au lecteur" que ce soit pour les créations originales Plympton mais aussi pour les autres éditeurs qui produisent de la fiction en série.  »