La statue Charging Bull de Wall Street reproduite sans autorisation

Clément Solym - 30.07.2009

Edition - Justice - statue - Charging - Bull


Porblème de droit d'auteur chez Random House ? Oui, encore, mais cette fois, rien à voir avec les livres numériques et les droits des auteurs.

En fait, il s'agit de l'artiste Arturo Di Modica, créateur d'une sculpture Charging Bull, placée près de Wall Street et que la maison a reproduite, pour l'utiliser sur la couverture d'un livre racontant la chute des frères Lehman.

Le livre, intitulé A Colossal Failure of Common Sense, est donc pointé du doigt par le sculpteur, qui devant la cour fédérale de Manhattan a demandé des dommages-intérêts d'un montant non précisé, ainsi que le retrait de la photo, rapporte l'Associated Press.

La maison de son côté n'a pas souhaité commenter le litige en cours, comme à son habitude. Selon les termes de la plainte, elle n'aurait pas demandé les droits de reproduction de cette sculpture particulièrement populaire auprès des touristes, pour qui elle est devenue un passage obligatoire de toute visite de la ville, avec ses 3400 kg.

Créée en 1989, elle est protégée et enregistrée à l'Office des droits d'auteur depuis 1998 ; l'artiste explique qu'elle lui avait été inspirée par le krach boursier de 1987. Il souhaitait alors encourager « les jeunes à se redresser et à mettre les entreprises américaines sur les rails ».