La suite de l'Attrape-coeurs interdite aux États-Unis

Clément Solym - 12.01.2011

Edition - Justice - salinger - attrape - coeurs


Peu avant de mourir, en janvier 2010, JD Salinger s'était démené et battu pour qu'un roman, présentant une suite de son Attrape-coeurs, soit interdite à la commercialisation. Toujours la main-mise du romancier sur son Grand-Oeuvre...

De toute manière, Salinger a toujours refusé que l'on touche à son livre : pas d'adaptation au cinéma, pas de suite, rien. L'Attrape-coeurs restera une oeuvre unique et intouchable. Pourtant, en juin 2009, un éditeur suédois, qui s'avérait en être également l'auteur, avait publié une version racontant la suite, 60 ans plus tard.

« Salinger veut interdire la publication de ce livre, mais ce truc, ça s'appelle la liberté d'expression et il est très compliqué d'empêcher quelque chose d'être dit, alors que ça a été dit auparavant », expliquait alors Frederik Colting...

Pas touche, du tout

Eh bien la version américaine a bel et bien été interdite, et finalement, le ridicule n'aura pas tué Salinger ; plutôt  donné raison. 60 Years Later: Coming Through the Rye, interdit de publication en juillet 2009, avait, en mai 2010 connu un sursis. Mais finalement, Colting a décidé de se rétracter, et ne proposera pas son ouvrage, que ce soit aux États-Unis ou au Canada, en numérique ou en papier.

Avec une condition cependant : il attendra que le livre originel tombe dans le domaine public. Soit en 2060.

Quelques conditions cependant

Colting est cependant autorisé à vendre le titre sur d'autres territoires, précise Publishers Weekly, qui évoque une source proche du dossier. « Nous sommes parvenus à un accord, avec les héritiers de Salinger, mais je crains de ne pas pouvoir entrer dans les détails. Disons simplement que le livre sera publié dans un certain nombre de pays cette année et que j'en suis très heureux », commente Colting.

Par ailleurs, l'accord interdit d'utiliser le titre de Salinger, de laisser la dédicace à Salinger, comme c'était le cas jusqu'à présent et de faire la moindre allusion à l'auteur. Holden Caulfield ne connaîtra donc pas de résurrection aux États-Unis.

Dernièrement, une agence de droit en Chine avait annoncé la parution prochaine d'une traduction de l'oeuvre, soulignant par là même l'ouverture de l'édition dans le pays aux oeuvres étrangères.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.