medias

La Toile s'empare du parti Fraternité musulmane inventé par Houellebecq

Victor De Sepausy - 07.01.2015

Edition - Houellebecq - Soumission - site


Dans son nouveau roman, Soumission (Flammarion, 320 pages, 21 €), Michel Houellebecq immerge ses lecteurs dans la France de 2022. L'écrivain imagine alors que le parti Fraternité musulmane a remporté les dernières élections présidentielles.

 

Afin de donner corps à une telle hypothèse un compte Twitter vient de voir le jour, sans doute créer par un habile plaisantin. Le compte se présence comme l'organe officiel du parti inventé par Houellebecq, Fraternité musulmane, rapporte Le Point.

 

Un site Internet vient aussi de s'ouvrir qui propose de découvrir « le candidat ‘Fraternité Musulmane' aux élections présidentielles et notre programme pour promouvoir le Terrorire pour 2022. »

 

Suivent six propositions faites pour redresser la France : l'interdiction des pains au chocolat, une révision du statut du président qui deviendra un « AyatoLOL », mais aussi une « halalisation de l'eau du robinet », une lutte contre le dénudement, avec l'interdiction des crèmes solaires et de la biafine, « pour que ceux qui se dénudent illégalement attrapent des coups de soleil ». Je vous laisse découvrir les autres…

 

Pour l'instant, les auteurs de ce site souhaitent rester discrets, même s'ils assurent que le parti Fraternité musulmane est dirigé par l'émir Michel Mohammed Thomas Ben Abbes, écrivain de son état, et le Vizir Éric Al-Zemmouri !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.