La vérité sur Jacqueline Picasso : 1 € pour diffamation contre Pépita Dupont

Clément Solym - 08.07.2008

Edition - Justice - Picasso - Catherine - Hutin


Alors que Marina Picasso avait été déboutée le 21 juin dernier, le Tribunal de Paris vient d'accorder à Catherine Hutin un réconfort à la hauteur de l'affront : en effet, Pépita Dupont, auteur du livre 'La vérité sur Jacqueline Picasso', vient d'être condamnée à verser un euro - si fait, 1 € - pour diffamation, à l'héritière. On reste loin des 200.000 euros réclamés par les plaignants.

Dans le livre, si Pépita rendait hommage à la mémoire de Jacqueline, Catherine en prenait un peu pour son grade. Cependant, le tribunal correctionnel a estimé que le manque de données fiables et l'absence d'éléments convaincants empêchaient de considérer comme diffamatoires les insinuations relevées par Mme Hutin.

Agir en toute bonne foi

De même, la cour a estimé que Pépita avait agi « de bonne foi », en regrettant dans son texte que Catherine n'ait pas respecté les dernières volontés de sa mère, de « donner à l'Espagne » les 61 toiles de l'exposition 'Picasso à Madrid'.

D'autre part, Catherine Hutin remettait en question une vingtaine de passages du livre, et avec une interview accordée à Point de Vue. Sur ce point, Pépita a été relaxée.

Néanmoins, l'auteure et son éditeur, Le Cherche Midi (retrouver notre interview), sont condamnés à payer 1.000 € d'amende et 6.000 € de frais de procédure. Car « pour déplaisants qu'ils puissent être aux yeux de la partie civile », a estimé le tribunal, une dizaine de passages relèvent de l'opinion personnelle, et par là même sont exclus du débat judiciaire. Les autres cependant tiennent bien d'une nature diffamatoire.

Procédure en appel et nouvelle procédure

Pour les avocats de la défense, une procédure en appel n'est pas encore exclue, après une lecture à tête reposée du verdict. Une troisième et dernière plainte sera jugée prochainement pour violation de la vie privée, présentée encore par Catherine Hutin et son père, alors vivant au moment du dépôt de plainte.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.