La veuve d'Iain Banks met les choses au clair

Xavier S. Thomann - 18.06.2013

Edition - International - Iain Banks - Décès - Cancer


Iain Banks est mort le 9 juin dernier, et son dernier roman vient de paraître en Angleterre. Pour éviter les fausses interprétations concernant ce dernier, Adele Hartley a tenu à préciser certains points. En effet, certains pensent que Banks a choisi un homme mourant d'un cancer comme personnage principal comme écho de sa propre situation. Il n'en est rien. 

 

 

 

 

Pour faire cette mise au point, la veuve de l'écrivain a décidé d'utiliser la plateforme utilisée par son mari, à savoir Banksophilia. Elle a été très claire sur le sujet : « S'il avait su qu'il avait un cancer, il n'aurait jamais écrit dessus. » Elle a également fait savoir que le roman avait été conçu durant l'été 2012. Or il n'a appris l'existence de sa maladie que le 4 mars de cette année. 

 

À ce moment-là le roman était déjà bien avancé : « Iain était assis sur un lit dans une salle de l'hôpital à attendre le résultat d'un scanner, avec son portable sur les genoux il travaillait sur les derniers chapitres de son livre ». Du reste, c'est ce que lui-même avait eu l'occasion de dire lors de ses dernières interviews : le livre était quasiment achevé quand il a su qu'il était malade. 

 

Si la femme de l'auteur a tenu à s'exprimer, c'est parce qu'elle estime que son mari aurait voulu qu'elle le fasse. Elle a expliqué : « Iain savait que s'il survivait à son cancer, il passerait le reste de son temps à corriger les faits à chaque événement et dans chaque interview ». 

 

Il n'y a donc aucun doute : The Quarry, le dernier roman de Banks, n'est pas autobiographique. Mais cela n'enlève rien, bien sûr, à sa qualité.