Mémoires : l'ex-président de Serbie raconté par sa veuve

Julie Torterolo - 02.10.2015

Edition - International - Slobodan Milosevic - Mémoires, voilà comment ça c’est passé - Mirjana Markovic


Depuis hier, toute la vie de Slobodan Milosevic racontée par son épouse est disponible en deux tomes. La veuve de l’ex-président de la République de Serbie (1990-1997) puis de la République fédérale de Yougoslavie (1997-2000), Mirjana Markovic, a en effet publié ses mémoires intitulées Mémoires, voilà comment ça c’est passé. Elle relate alors sa relation avec son mari de leur rencontre au décès de l'homme politique en 2006. 

 


Slobodan Milosevic

 

 

Comme souvent, derrière un homme politique se cachait une femme. La veuve de Slobodan Milosevic, aujourd’hui âgée de 73 ans, été connue pour avoir une forte influence sur son ex-époux. Près de 10 après la mort de l’ex-président de la République fédérale de Yougoslavie, elle a décidé de publier ses mémoires. 

 

Intitulé Mémoire, voilà comment ça s’est passé, le livre raconte la relation que Mirjana Markovic entretenait avec son mari, leur vie, de leur rencontre au décès de ce dernier le 11 mars 2006 à La Haye. L’homme politique a d’ailleurs connu une mort particulière puisque c’est en prison qu’il est décédé d’un infarctus. Il avait été jugé pour génocide et complicité de génocide notamment pour son rôle dans la guerre de Bosnie. 

 

« Le matin du 11 mars (...) Il n’a pas répondu au téléphone et je me suis fait du souci, j’ai appelé son avocat qui m’a rassuré en me disant qu’il était sans doute sorti faire sa promenade ». « Plus tard, une voix en anglais m’a annoncé que Slobodan était décédé et moi j’étais seule », relate-t-elle.  

 

Dans l’ouvrage de 900 pages scindé en deux tomes, Mirjana Markovic décrit alors Slobodan Milosevic comme « la principale personnalité politique de la dernière décennie du 20e siècle ». « Son nom a été mentionné tout au long de cette période plus de fois que ceux des présidents russe, américain et chinois réunis », écrit-elle. 

 

De la vie privée à la vie politique de Slobodan Milosevic

 

Elle livre également de nombreux détails sur leur vie privée, comme leur rencontre amoureuse sur laquelle elle écrit : « Tous les autres garçons avaient des défauts, sauf lui (...) et le 10 mars j’ai décidé de le lui dire et je l’ai fait en baissant les yeux. Quelques jours plus tard, le 17 mars nous avons juré de nous aimer pour toujours ». 

 

Mais l’auteure revient aussi largement sur la vie politique de son époux notamment « les événements d’octobre 2000, lorsque Milosevic a été évincé du pouvoir par une coalition hétéroclite d’opposition baptisée DOS » rappelle l’AFP. Elle parle alors « de coup d’État »

 

Le livre étant tout de même ses mémoires, Mirjana Markovic raconte également son exil en Russie en 2003. Il faut dire qu’elle était inculpée d’abus de pouvoir et soupçonnée de trafic de cigarettes et d’assassinat politique en Serbie. 

 

Selon l’AFP, Mémoires, voilà comment ça c’est passé a été tiré à 10 000 exemplaires par la maison d’édition du quotidien Serbe Vecernje Novosti


Pour approfondir

Editeur : harmattan
Genre : histoire de l'europe
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782296563704

La Serbie et l'ascension de Slobodan Milosevic (1982-1992) ; anatomie d'une auto-dégradation

de Petrovic Pirocanac, Zoran

Cette recherche englobe la première phase de l'ascension de Milosevic, l'époque où il est nommé secrétaire de la Ligue des communistes de Belgrade (1982), jusqu'au début de la guerre civile en ex-Yougoslavie (1992). L'auteur essaie de comprendre ce qui a influencé la création du système de règne de Milosevic, qui a mené la Serbie à la ruine.

J'achète ce livre grand format à 31 €