La veuve du poète Ted Hughes attaque sa biographie chez HarperCollins

Camille Cornu - 23.10.2015

Edition - International - ted hughes biographie - harper collins - the unauthorized life


HarperCollins publiait au début du mois une biographie du poète Ted Hughes par Jonathan Bate, The Unauthorised Life. La veuve, Carol Hughes, avait publié une lettre adressée à l’éditeur et à l’auteur dans laquelle elle demandait des excuses et le retrait de passages qu'elle estimait erronés. Harper Collins répond aujourd’hui que cette attaque est « diffamatoire ».

 

Ted Hughes et Sylvia Plath

(summonedbyfells, CC BY 2.0)

 

 

Jonathan Bate, professeur à l'université d'Oxford, travaillait sur ce livre depuis 2010. Il avait pour cela l’autorisation et le soutien de la famille, mais en 2014, la famille le lui avait retiré, sans explications. Jonathan Bate avait néanmoins continué son travail avec l’aide de la sœur du poète et de la fille qu’il avait eue avec Sylvia Plath. La plainte de la famille intervient quelques jours après la nomination du livre au prix Samuel Johnson pour lequel chaque lauréat reçoit 30.000 £, et chaque finaliste 2500 £. 

 

Les accusations de la veuve portent principalement sur la scène de l’enterrement, où l’auteur décrit comment la veuve se serait arrêtée sur la route, avec la voiture funéraire, pour prendre un repas. « L’idée que Nicholas [son fils, NdR] et moi ayons profité d’un “bon repas” pendant que Ted était étendu mort dans le corbillard est un dénigrement qui suggère un total irrespect », a-t-elle répondu. Elle précise d’ailleurs avoir trouvé 18 erreurs en seulement 16 pages. 

 

Harper Collins a défendu le livre comme étant parfaitement documenté. Il a également reçu des critiques positives de la presse, qualifié de « scrupuleux et lucide » dans The Guardian. La famille a répondu qu'il était regrettable que la maison n'ait toujours pas fait parvenir d'excuses publiques ni de preuves que les faits reprochés ne sont pas des erreurs.

 

(via The Guardian)