Lagardère dans le rouge en 2011, prévoit un exercice 2012 stable

Clément Solym - 09.03.2012

Edition - Economie - Lagardère - Dominique d'Hinnin - Hachette Livre


Le groupe Lagardère a vu rouge en 2011. Le groupe de médias a annoncé jeudi avoir enregistré une perte nette de 707 millions d'euros à 895 millions d'euros de dépréciations.

 

Arnaud Lagardère, le P.D.G., a cependant tablé sur « un exercice 2012 stable ». Il prévoit ainsi une stabilité de son résultat opérationnel en 2012, qui a reculé de 11,1 % à 414 millions d'euros sur l'ensemble de 2011. Un recul annoncé en février par le groupe qui tablait sur une baisse comprise entre 5 % et 12 %.


 

 

 « La dégradation est derrière nous » a rassuré le directeur financier Dominique d'Hinnin, lors d'une conférence de presse. « Nous avons une nouvelle équipe de direction. Nous allons réinvestir dans des équipes commerciales, nous allons relancer la machine », a-t-il poursuivi.

 

L'année 2011 a été difficile pour le groupe, en  particulier à cause du recul de ses revenus dans l'édition, son pôle dédié au sport, Lagardère Unlimited et  sa participation de 20 % dans Canal + (310 millions d'euros de dépréciation).

 

Lagardère Publishing a particulièrement souffert de la fin de l'effet dopant de Twilight, la saga de vampires signée Stephenie Meyer, avec un résultat opérationnel en basse de 11,8 % (notre actualitté). De plus, le développement du livre numérique ne représente encore que 6 % des ventes de cette branche. Cependant, Lagardère Publishing vient de signer les droits du prochain livre de J.K. Rowling, ce qui devrait redresser son niveau de rentabilité.

 

Ce matin, l'action Lagardère a ainsi plongé de -7,5 % à 22 euros dans les premiers échanges à la bourse de Paris, les investisseurs étant inquiets malgré les tentatives du groupe pour rassurer les marchés. 

 

 Rappelons également que parmi les patrons les mieux payés de France, on compte Arnaud Lagardère, classé 8e, qui a obtenu une rémunération de 4,9 millions € en 2011, soit un peu plus qu'en 2010, avec les petits 2,6 millions €. Et qu'au cours de l'année passée, l'action de son groupe a erdu 33 %, comme le soulignait la semaine passée le Canard enchaîné. Contrairement à l'indice des valeurs cotées du CAC 40, qui elles , avaient perdu 17 %. 

 

Gloria Deo In Excelsis...





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.