Lagardère se réjouit du « très bon trimestre » de Hachette

Clément Solym - 25.07.2008

Edition - Economie - Lagardère - Hachette - trimestre


La section Hachette de Lagardère a connu un trimestre plutôt fleurissant, en enregistrant une augmentation de 1,3 % de son chiffre d'affaires, par rapport à l'année passée, qui l'établit à 908 millions € pour cette période d'activité. Également mise en avant, la rapidité de la croissance sur cette première moitié de l'année, de 4,5 % contre 2,4 % au premier trimestre 2008.

Un « très bon trimestre »

Selon le groupe Lagardère qui voit pour sa partie édition un « très bon trimestre », il faut regarder du côté des « ventes aux États unis, en Espagne et en Grande-Bretagne », qui ont tiré le marché.

En effet, la saga publiée par Stephenie Meyer, vouée à devenir la nouvelle Rowling, ainsi que les romans de James Patterson, qui a réalisé deux sorties en juin, ont contribué à ce décollage.

En Angleterre, Hachette est toujours le premier éditeur du secteur, avec 15,3 % des parts de marché, talonné tout de même de très près par RandomHouse.

Larousse et Hatier, les bons élèves français

« En France, Larousse et Hatier se distinguent », grâce au parascolaire. La sortie récente de la nouvelle édition du dictionnaire n'a cependant pas eu d'incidence sur ces chiffres, arrêtés au 30 juin, quand l'édition 2009 est sortie le 10 juillet.

Cependant, la littérature est en recule, explique le groupe. On souligne que « l’activité Fascicules est impactée par un recul des ventes en France et en Italie, partiellement compensée par les bonnes performances enregistrées en Grande-Bretagne et au Japon ».