Lancement houleux, mais grand succès pour le dernier Houellebecq

Clément Solym - 10.09.2010

Edition - Les maisons - houellebecq - succès - réimpressions


Le dernier roman de Houellebecq a dû surmonter bien des épreuves avant de se trouver sur les étagères des librairies. Il a fallu passer sur les propos piquants de Tahar Ben Jelloun, la grève du 07 septembre et les accusations de plagiat.

En effet, on se souviendra que Tahar Ben Jelloun, membre de l'Académie Goncourt avait confier ne pas du tout aimer le dernier ouvrage de Houellebecq et pourtant celui-ci est annoncé comme un futur Goncourt.


On se souviendra aussi que le livre devait être en vente à partir du 08 septembre mais comme la grève du 07 septembre ne présageait rien de bon au niveau de la distribution, l'éditeur avait décidé d'avancer la date de sortie au 03 septembre.

On se souviendra enfin, que l'auteur avait été accusé de plagiat par Slate. Accusation à laquelle il avait répondu sans ménagement. Et comme si cela ne suffisait pas, Houellebecq avait aussi été accusé par Michel Lévy d'avoir volé le titre d'un recueil de nouvelles qu'il aurait écrit en 1999. Or, l'éditeur avait répondu que premièrement le recueil n'avait jamais été édité (même pas à compte d'auteur) et que « le titre, association de deux mots de langue courante, n'est pas original au sens du droit d'auteur et ne peut donc recevoir de protection juridique dans le cadre que vous invoquez ».

Et malgré toutes ces épreuves, La carte et le territoire de Houellebecq est là et bien là. En effet, l'ouvrage a déjà été réimprimé deux fois depuis le 03 septembre pour un nombre total de 190 000 exemplaires et un classement au top 5 des meilleures ventes de la semaine (classement Ipsos/Livres Hebdo semaine du 30 août au 05 septembre). Ce titre pourra-t-il rompre la malédiction de Houellebecq avec un prix qu'il a raté à trois reprises, le Goncourt ?


La carte et le territoire, à tous les prix, sur Comparonet