Lancement officiel des Editions Anne D'Hercourt

Clément Solym - 21.11.2012

Edition - Les maisons - Maison d'édition - Anne D'Hercourt - Lancement officiel


Une soirée de lancement des Éditions Anne D'Hercourt s'est déroulée le 7 novembre au sein du somptueux Grand Salon de la Sorbonne. Les convives ont eu l'occasion de découvrir les futures publications de la maison, littérature contemporaine à l'honneur, mais également de s'adonner à des cours de danse ou apprécier des séances de lecture à haute voix.

 

 

 

Courant 2010, Anne D'Hercourt a créé la maison d'édition en association avec son amie Norielle Botella. L'intention exprimée par le projet consistait notamment à « faire une place à la littérature allemande contemporaine, qui est dynamique et mal représentée en France, mais également aux littératures française et sonore, ainsi qu'au lancement de jeunes talents », assure-t-elle à Actualitté.

 

Si la directrice littéraire n'a pas eu l'occasion d'oeuvrer au sein de l'industrie de l'édition par le passé, elle exerçait dans l'immobilier, elle confie toutefois : « Il faut bien se lancer un jour, c'est un beau rêve qui se concrétise. »

 

Le catalogue de la maison s'articule autour de trois collections : celles de littératures contemporaines allemande et française, de la littérature sonore, ou encore celle des beaux ouvrages dédiés à l'humanisme.

 

L'éditrice explique : « Les publications son en format papier, qui se veut beau et agréable en main, sensuel, c'est un retour au respect du livre. Cela exprime l'envie d'allier les sciences humaines et la littérature. Car la littérature n'est pas simplement un monde imaginaire, mais on peut aussi faire passer des savoirs de manière ludique. »

 

Ce 21 novembre constitue la date de parution des deux premiers ouvrages des Éditions Anne D'Herourt. Il s'agit de Nano Lectures de Barbara Bibs, et Bazerat : Le Sceptre de Salomon, de Christoph Lode.

 

Pour ce qui concerne la littérature sonore, singularité de la maison, la société publie Felix Libris ainsi que Les Livreurs. Par leurs lectures, les livres se mettent en scène comme de véritables spectacles.