Languedoc-Roussillon : l'offre de fonds audio-visuels

Clément Solym - 16.01.2012

Edition - Bibliothèques - Languedoc-Roussillon - audio-visuel - fonds


Le centre Livre et lecture du Languedoc-Roussillon vient de réaliser un point d'étape sur les fonds audio-visuels disponibles. Cette étude, menée en 2010-2011 présente aujourd'hui un ensemble de données intéressantes sur l'évolution de l'offre. 

 

Pour le positionnement géographique, 45 % des établissements de la Région disposent de contenus audio-visuels, dont les deux tiers sont disponibles dans l'Hérault et le Gard. « 60 % des bibliothèques ont un fonds constitué de moins de 1000 DVD. Seules 5 médiathèques (Béziers, Montpellier, Narbonne, Nîmes, Sète) ont une collection de plus de 9000 titres. »

 

 

Les établissements ne sont par ailleurs pas égaux pour l'acquisition de fonds, puisque les budgets vont de 0 € (sic !) à 92.000 €. A ce titre, on favorise en premier lieu les fictions, souligne le Centre, et évidemment, les documents pâtissent de cette situation. « Le budget d'acquisition - quand il existe - consacré aux films documentaires est bien souvent moindre, entre 10 et 40 % du budget global - soit de 0 € à 13 160 €. »

 

Du reste, les oeuvres locales bénéficient d'un certain intérêt, voire d'un intérêt certain, « en particulier à Montpellier-agglo, Pézenas, Perpignan et Saint-Jean-de Védas. Dans certains établissements, des axes privilégiés sont à distinguer : la médiathèque de Sérignan valorise particulièrement l'art contemporain et les arts vivants, en lien avec la présence du musée d'art contemporain. Le CIRDOC à Béziers s'attache en premier lieu aux productions en langue occitane ». 

 

Pour assurer la valorisation des fonds, 58 établissements assurent réaliser des projections - soit 33 % du total. « Entre 2008 et 2011, 34 d'entre eux ont participé au moins une fois à la manifestation nationale « Mois du Film Documentaire », organisée par Images en Bibliothèque et coordonnées par LRC et LR2L au mois de novembre chaque année. En constante progression, l'édition 2011 a vu le nombre de bibliothèques participantes doubler. (2008 : 10 / 2009 : 13 / 2010 : 15 / 2011 : 32). » (via LR2L