Laura Bush : son sentiment sur la lecture (et son livre)

Clément Solym - 06.03.2008

Edition - Société - Laura - Jenna - Bush


Voltaire dénonçait déjà, en son temps, l'horrible danger de la lecture, et voilà que Mme Laura Bush vient ajouter de l'eau au moulin du philosophe...

Hier, la première dame des États dits Unis a qualifié son livre de « plus grande histoire d'amour ». Mme Bush a une formation de bibliothécaire et une forte activité dans l'alphabétisation, qui en ont fait une figure de proue pour les éditeurs d'outre-Atlantique.

Elle a donc donné de la voix en appuyant qu'une « nation qui ne le lirait pas pour elle-même peut pas penser par elle-même et une pareille nation risque de perdre à la fois son identité et sa liberté ». Pour elle, la passion pour la lecture est « un comportement qui doit être enseigné à la maison et à l'école ».

C'est lors de la réunion annuelle de l'AAP, l'association des éditeurs américains, qui s'est tenue au Yale Club, dans le centre de Manhattan. Car la première dame, Laura, et sa fille Jenna, ont écrit à deux mains un livre pour enfants qu'HarperCollins publiera en avril. Son titre ? Read All About It ! (NdR : Tout lire sur le sujet)...