Il n'y aura plus de caricatures de Mahomet dans les pages de Charlie Hebdo

Clémence Chouvelon - 17.07.2015

Edition - Société - Charlie Hebdo - Caricatures Mahomet - Laurent Sourisseau


Laurent Sourisseau, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, a déclaré qu’il n’y aurait plus de caricatures de Mahomet dans les pages du journal. Six mois après l’attaque meurtrière contre la rédaction, il s’exprime sur l’avenir du journal et sur les événements survenus le 7 janvier.

 

Charia Hebdo
(Gerry Lauzon CC BY 2.0)

 

 

Le 7 janvier, jour des attentats commis contre la rédaction de Charlie Hebdo, qui ont causé la mort de douze personnes, dont celle de l’ancien rédacteur en chef Stéphane Charbonnier ou « Charb », Laurent Sourisseau a survécu en se faisant passer pour mort. 

 

« L'homme se tenait à quelques mètres de moi et a tiré dans la salle. Tout était calme. On ne pouvait entendre que les bruits de tirs. Pas un seul cri. Ensuite, il m'a visé, et m'a brisé l'épaule droite. Quand ce fut fini, il n'y avait plus aucun bruit. Aucune plainte, ni pleurs. C'est à ce moment que j'ai compris que la plupart étaient morts », confie-t-il au journal allemand Stern, basé à Hambourg.

 

« Nous avons fait notre travail, nous avons défendu le droit à la caricature », a déclaré Sourisseau. Il explique « toujours croire que nous avons le droit de critiquer toutes les religions » et ne pas vouloir croire que le journal était « possédé par l’Islam ».

 

(via Stern