Laval aura bien son magasin Cultura

Clément Solym - 10.04.2012

Edition - Librairies - Laval - Saint-Berthevin - grande surface culturelle Cultura


Les libraires indépendants de Laval attendaient avec impatience la décision de la commission départementale qui devait se prononcer sur l'ouverture prochaine d'un centre Cultura à Saint-Berthevin, une commune voisine. Avec l'avis « assez favorable » donné par la commission, Cultura peut maintenant lancer le projet d'un nouveau magasin, à 70 km de son centre rennais.

 

Les libraires indépendants de Laval devront finalement donner le change au magasin Cultura de Saint-Berthevin : sans surprise, une commission départementale qui s'est tenue le 6 avril dernier au sein de la Préfecture de la Mayenne a donné un avis « assez favorable » à une ouverture prochaine.

 

Les maires de Laval et de Saint-Berthevin, les élus, ainsi que les représentants des commerçants et consommateurs répondaient présents lors de l'entrevue. S'il était impossible, le jour même, de connaître les conclusions de la commission (pour cause de « période pré-électorale » !), les libraires ne se faisaient pas d'illusions : « À mon avis, c'est joué » déclarait ainsi l'un d'entre eux.

 

 

Comme les vendeurs locaux le déploraient avant la commission, (voir notre actualitté) le centre Cultura pourrait leur porter préjudice non pas sur les tarifs et les stocks (le prix unique du livre garantissant au moins des chances égales en matière de concurrence tarifaire), mais sur la fréquentation : équipée d'un parking, la grande surface culturelle dispose d'un atout qu'un centre-ville aux places de stationnement rares interdit aux librairies de Laval. « Une bataille sur de l'immatériel » notait justement Simon, de la librairie M'Lire, qui laisse les indépendants légèrement démunis.

 

« Que voulez-vous, nous allons continuer à faire du bon travail. Pour une décision prise à ce niveau-là, il n'y a plus de moyen de recours » constatent les principaux intéressés, qui remettent maintenant leur sort entre les mains de leur clientèle. « L'effet nouveauté va bien sûr jouer dans un premier temps, mais ce sont les clients qui feront la différence » : la petite pointe d'amertume est bien là. 

 

Les libraires reprochent également à l'enseigne Cultura une approche quelque peu « globale » du livre, qui ne s'intéresserait guère à la vie culturelle des communes alentour. Une employée de Cultura assure cependant dans un commentaire sur l'article cité ci-dessus que « l'enseigne participe aussi à [la vie culturelle locale]. Il ne faut simplement pas craindre de venir demander des partenariats, ce que beaucoup de personnes hésitent à faire. Peut-être la crainte d'un refus. »