Le 29 janvier 2018, une journée sur les bibliothèques et la surveillance

Antoine Oury - 15.12.2017

Edition - Bibliothèques - bibliothèques surveillance - bibliothèques libertés publiques - bibliothèques liberté d'expression


Grosse journée en vue le 29 janvier 2018 : l'Association des Bibliothécaires de France (ABF) organise une journée professionnelle intitulée « (Auto) — censure et surveillance de masse, quels impacts pour les bibliothèques ? ». Cette journée en deux parties abordera des questions relatives à la censure, aux libertés individuelles et à la surveillance, liées aux bibliothèques. En période d'état d'urgence permanent, ces interrogations sont évidemment essentielles.


Big Brother - Paris
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Journée animée par Marc Rees, rédacteur en chef de NextInpact

9h - 9h30 : Accueil Café

9h30 - 9h45 : Ouverture de la journée par Xavier Galaup, Président de l’ABF
 

Quels nouveaux équilibres entre libertés et sécurité ? 9h45 - 12h30


9h45 - 10h15 : La mise à l’écart de la démocratie face à la menace terroriste, source d’insécurité individuelle et collective
Jacques Follorou, journaliste d’investigation au Monde, spécialiste des questions de surveillance

10h15 - 10h45 : Quels sont les méthodes de travail et les besoins des renseignements en matière de surveillance de masse ?
Alain Chouet, ancien officier de renseignement français, coauteur de plusieurs ouvrages concernant l’islamisme et le terrorisme, chercheur associé à l'European Security Intelligence and Strategy Center

10h45 - 11h15 : Comment contrôler les services de renseignement ?
Un représentant de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR)

11h15 - 11h30 : Pause

11h30 - 12h : Comment contrôler les usages des données personnelles ?
Un représentant de la CNIL, Commission Nationale Informatique et Libertés

12h - 12h30 : Quelles alternatives face à la surveillance de masse ?
Tristan Nitot, fondateur de l'association Mozilla Europe et auteur du livre Surveillance:// aux éditions C&F
 

Interroger le rôle des bibliothécaires face aux surveillances 14h - 17h


14h - 15h : Quelles obligations pour les bibliothécaires ?
Arthur Messaud, de La Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet

15h - 17h : Tables rondes 

Quels rôles pour les bibliothèques dans ce contexte ? Comment réagir face à des comportements suspects dans une bibliothèque ?
Éric Bourdeau, bibliothécaire

Comment travailler avec une DSI en garantissant les libertés des publics ?
Le directeur des systèmes d’information de la ville de Choisy-le-roi (94)

Quelle politique de la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisation (Bulac) pour les données personnelles ?
Benjamin Guichard, conservateur des bibliothèques à la Bulac

Faut-il installer Tor dans une bibliothèque ? Pourquoi et comment ?
Lunar, projet Tor

Regard d’Outre-Manche sur le contexte et les initiatives des bibliothèques
Aude Charillon, bibliothèque de Newcastle

Comment défendre les libertés publiques en bibliothèque ?
Thomas Fourmeux, bibliothèque de Noisy-le-Grand, membre de la commission stratégie numérique de l’ABF

Comment sensibiliser les professionnels à ces enjeux ? CryptoBib et Cryptoparties en bibliothèque
Chloé Lailic, bibliothèque de l’INSA Rennes, membre de la commission stratégie numérique de l’ABF

17h30 - 19h30 Projection/débat du film Nothing to hide de Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic - documentaire France/Allemagne, 2016, 1h26mn, VOSTF
 

Êtes-vous vraiment sûr de n'avoir « rien à cacher »? Que peuvent savoir Facebook ou Google de vous en seulement 30 jours? Votre orientation sexuelle? Vos heures de lever et de coucher? Votre consommation d'alcool et vos infractions pénales? Votre niveau de richesses et votre solvabilité? Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic ont fait l'expérience en hackant l'Iphone et l'IMac d'un jeune artiste n'ayant « rien à cacher » pendant un mois. Un hacker et une analyste ont pour mission de deviner qui est ce jeune homme et s'il n'a véritablement « rien à cacher ». Celui-ci est loin de se douter où l’expérience va le mener...


Documentaire (octobre 2016) dédié à l'acceptation de la surveillance dans la population à travers l'argument « je n'ai rien à cacher » (mise en ligne en octobre 2017).

« Passionnant » (Les Inrocks), « Qui ouvre les yeux » (Forbes), « Inquiétant » (France 24).

Le film est mis gratuitement sur internet mais sa réalisation n'échappe pas aux contraintes financières de la production audio-visuelle. Chacun est donc libre de faire une donation ici



Licence Creative Commons – Attribution – Non Commercial – No Derivatives (CC-BY-NC-ND)

La journée se déroulera à l'auditorium de la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisation (Bulac)
65 rue des grands moulins - 75013 Paris
Métro : ligne 14 (Bibliothèque François-Mitterrand)
RER : C (Bibliothèque François-Mitterrand)
Bus : 27, 62, 64, 89, 132, 325, N131
Tramway : T3 (Avenue de France)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.