Le 5 septembre 1914 disparaissait le poète Charles Péguy

Victor De Sepausy - 04.09.2014

Edition - écrivains - morts - première


La Première Guerre mondiale fut fatale à un grand nombre d'artiste. Fauchés souvent jeunes, ils laissèrent des œuvres inachevées. Au mois de septembre 1914, c'est-à-dire dès le début de la guerre, disparaissent le poète Charles Péguy (le 5 septembre), lieutenant de réserve, et Alain Fournier (le 22 septembre), ce dernier fut victime d'une embuscade en Lorraine.

 

Si le premier, mort à 41 ans, était déjà très connu avant le début du conflit, le second qui perd la vie à 27 ans, laisse un seul roman, Le grand Meaulnes, sorti en 1913, un ouvrage qui était pourtant plein de promesses tant son talent littéraire y coule à chaque ligne.

 

Louis Pergaud fut aussi de ces millions de morts. Disparu en avril 1915 à Verdun, il n'avait que 33 ans et laissa une guerre des boutons qui était bien plaisante au regard de la vraie qu'il décrivit dans ses carnets de guerre, rapporte l'AFP. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.