Le bilan positif des bibliothèques de prêt de Paris en 2009

Clément Solym - 12.05.2011

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - paris - inscriptions


La diversité, la modernisation et la disponibilité des services ont contribué à attirer un Parisien sur cinq en 2009 dans les bibliothèques, de quoi envisager l'avenir avec optimisme.

Paris compte soixante-neuf établissements, dont cinquante-neuf bibliothèques de prêt ; parmi elles, quarante-quatre sections pour adultes, cinquante-trois pour enfants, trente-quatre discothèques et seize vidéothèques ; six cents ordinateurs sont également mis à la disposition du public. Les bibliothèques Flandre et Picpus – Hélène Berr ouvert leurs portes en début d'année ; quatre autres seront accessibles prochainement. (via Le Motif)

Le fonctionnement

Le budget global, de 53,44 millions d'euros en 2009, est en accroissement de 13,1 % par rapport à 2004. Le budget d'investissement a reculé de 36,2 % entre 2003 et 2008 ; il représente 78,16 millions d'euros.


Mille deux cent dix agents gèrent 3,51 millions de documents, dont 2,72 millions d'imprimés ; les bibliothèques sont en accès libre 35h30 par semaine en moyenne.

Le taux de renouvellement annuel des collections est de 10 %, et 356 899 documents ont été acquis en 2009. Les documents obsolètes sont envoyés à la Réserve centrale, à d'autres services municipaux, vers les publics empêchés, aux associations, ou encore à l'étranger.

Les services d'inscription, de consultation de catalogue, de prêt, de retour, de réservation et de prolongement sont informatisés, ces deux dernières fonctions pouvant être réalisées par les lecteurs sur la Toile. La gestion des emprunts a été automatisée par la technologie de radiofréquence dans les bibliothèques Picpus et Flandre.

Les lecteurs

Le nombre de lecteurs est stable : 14,2 % des Parisiens sont inscrits, soit 311 479 personnes, ce qui représente 1,9 % de moins qu'en 2008. 30 % des jeunes de 8 à 13 ans ont une carte de bibliothèque. 11,2 millions de prêts ont été effectués, et ce nombre est en progression de 7 % par rapport à l'année précédente.

On compte toutefois 2,8 fois plus de visiteurs que d'emprunteurs, avec 7,6 millions de personnes venues pour lire, pour avoir accès à la Toile, ou pour participer à des animations. Plus de quarante-six mille personnes se sont rendues aux mille sept cent cinquante-cinq manifestations littéraires organisées dans les bibliothèques municipales.