Le blog Gigaom suspend ses activités par manque d'argent

Julien Helmlinger - 11.03.2015

Edition - International - Gigaom - Faillitte - Presse - information


Cette semaine, le blog d'information Gigaom, fondé à San Francisco, a brièvement annoncé sa fermeture prochaine pour manque d'argent. Le concurrent de Mashable et autres TechCrunch, créé en 2006 par le journaliste indien Om Perkash Malik, se spécialisait dans l'actualité numérique et les nouvelles technologies. Malgré ses 6,5 millions de lecteurs revendiqués, le site web « n'a pas été en mesure de payer tous ses créanciers ».

 

 

 

 

Lancé depuis près d'une décennie, le blog s'était pourtant taillé une certaine place sur un créneau où la concurrence ne manque pas. Si Gigaom revendiquait déjà plus de 6,5 millions de lecteurs, cela reste peu en comparaison au concurrent Mashable et ses 40 millions de lecteurs.

 

En 2012, le groupe avait acquis le site rival Paid Content, et il gagnait notamment de l'argent en organisant ses propres événements depuis 2008. Gigaom proposait par ailleurs des contenus payants, et avait su attirer à lui de nouveaux investisseurs, notamment Reed Elsevier en 2011.

 

L'équipe de Gigaom a expliqué travailler « avec ses créanciers qui ont droit à la totalité des actifs de la société. Toutes les opérations ont cessé. Nous ne savons pas pour le moment ce que les prêteurs ont l'intention de faire avec les actifs ou s'il y aura des opérations futures utilisant ces actifs. 

 

La société n'a pas actuellement l'intention de déclarer une faillite. Nous aimerions prendre un moment et remercier nos lecteurs et notre communauté pour nous avoir soutenus ».