Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le bon Doctor Who célèbre son demi siècle, en jeu vidéo

Clément Solym - 22.11.2013

Edition - Société - Doctor Who - anniversaire - série télévisée


La série de science-fiction créée par Sydney Newman et Donald Wilson, le 23 novembre 1963 vient de passer le cap des 50 années. Un chiffre tout aussi symbolique que significatif, rappelant la longévité de ces aventures rocambolesques, qui aujourd'hui sont à l'honneur dans toute la Grande-Bretagne. 

 

 

 

 

Traversant l'espace et le temps dans son vaisseau, le TARDIS, le bon Doctor Who est un être à part, qui, lorsqu'il est blessé, peut arriver à se régénérer, mais dans ce cas, va modifier son apparence, et par là même, sa personnalité. En 50 années de télévision, depuis les premiers pas sur la BBC, jusqu'à France 4 de nos jours, l'aventure continue de suivre son cours. Elle aura pourtant subi une interruption entre 1989 et 2005 : le cinquantenaire n'en est donc un qu'à moitié...

 

 

 

 

Si onze comédiens ont pris les traits du Doctor, et qu'un douzième doit voir le jour en décembre prochain, la saga connaît également une vie sur internet, avec le Doodle du jour. Google a en effet décidé de mettre à l'honneur ce 50e anniversaire, en proposant un jeu de plateformes, sur six niveaux, assez rudimentaires, mais tout à fait dans l'esprit d'exploration du Doctor.

 

N'oublions pas que le Doctor est originaire d'une race extraterrestre, ce qui peut expliquer en partie son comportement, mais également sa longévité télévisuelle. En attendant, pour s'amuser avec le jeu mis en place par Google il suffira de se rendre sur la page d'accueil du moteur de recherche, et de prévoir une petite dizaine de minutes à perdre.

 

Editorialement, durant toute cette année de célébration du bon et joyeux docteur, différents auteurs se sont succédés pour écrire un livre numérique spécial pour narrer ses aventures fantastiques. Le dernier en date, et qui met un terme à l'exercice, aura été Neil Gaiman. Les textes ne sont proposés pour l'heure qu'en version numérique, en attendant d'être tous réunis pour une version imprimée.