Le Bon, la Brute et le Truand : la chronique au goût de poudre

Clément Solym - 06.04.2012

Edition - Les maisons - chroniques - cinéma - détournement


C'est en s'appuyant sur un titre de film honteusement détourné que ActuaLitté vous propose une originale vision de trois titres, sans rapport aucun les uns avec les autres. Mais l'occasion de découvrir trois ouvrages qui n'auraient peut-être pas retenu l'attention, pris qu'ils étaient dans la tourmente des volumes...

 

Inaugurons donc cette chronique nouvelle avec notre première salve : trois ouvrages, le Bon, la Brute et le Turand. Petite mise en jambe musicale...

 

 

Le Bon

 

est publié chez Christian Bourgois. Quelques jours au Brésil, d'Adolfo Bioy Casares. 

 

En juillet 1960, Adolfo Bioy Casares est invité pour une semaine à un congrès d'écrivains au Brésil, sous les auspices du PEN Club. C'est à cette occasion que naît ce journal de voyage où cohabitent les présences littéraires (Alberto Moravia, Elsa Morante, Roger Caillois, Graham Greene...), les fantômes amoureux, les minuties du quotidien et la visite d'une Brasilia en construction.

 

Petit ouvrage réunissant commentaires personnels et réflexions de l'auteur, la plume est souple, le témoignage captivant. Une vraie intimité nouvelle avec l'auteur. (traduction Michel Lafon, 12 €)

 

 

A retrouver dans notre librairie

 

 

La Brute

 

vient des Editions Le Pommier qu'elle nous vient, toujours un texte court. Dans la collection Philosopher ? de Michel Puech avec des illustrations d'Anne Jourden, Manger qui évoque les bonheurs et heurts de la table.

 

L'alimentation, on n'en a jamais autant parlé qu'aujourd'hui. Depuis la malbouffe en passant par la junk food, se nourrir peut devenir un parcours d'obstacles. L'acte de manger occupe une part importante de notre vie ; il reflète beaucoup de notre personnalité, mais aussi de notre culture. Que signifient les rituels du repas ? Pourquoi prend-on la même place à table ? Le fait de se nourrir est-il une obligation ou bien un plaisir à partager avec ceux qui nous entourent ?

 

Véritable célébration d'une manière de vivre, le philosophe Michel Puech est agréablement servi par les illustrations d'Anne Jourden. Un traité accessible et pas bien méchant... à servir à tous les repas.

 

A retrouver dans notre librairie

 

 

Le Truand 

 

est découvert chez 10/18. L'Art de l'insulte, une anthologie réunie par Elsa Delachair. 

 

Parce que la toute-puissance de l'insulte cinglante et finement expédiée est essentielle pour la survie de l'humain en territoire humain, donc hostile, voici un recueil indispensable.

 

On y retrouve les meilleurs, les connus, on en découvre d'autres, indispensables. À mettre entre toutes les mains, évidemment, mais surtout, des séquences tirées des textes classiques, qui ravivent un peu la flamme d'auteurs sans cesse à redécouvrir.

 

 

A retrouver dans notre librairie