Le boycott de Hachette par Amazon peut-il se retourner contre lui ?

Antoine Oury - 23.07.2014

Edition - International - Hachette Amazon - conflit commercial - clients mécontents


On parle d'un véritable blocus, à propos du conflit qui oppose le revendeur Amazon et le groupe d'édition mondial Hachette. Le premier cherche à obtenir de meilleures marges sur les ventes numériques, et n'hésite pas à freiner les livraisons ou limiter les précommandes des ouvrages des seconds. Mais, dans un siège, il y en a toujours un qui craque avant l'autre...

 

 

Risk

(Ben Stephenson, CC BY 2.0)

 

 

D'après les données dévoilées par Codex Group LLC, les consommateurs commenceraient à faire sentir à Amazon le retour de bâton de sa politique agressive. Certes, sur les 5300 personnes interrogées, seules 39 % sont au fait du combat qui se joue actuellement entre Amazon et Hachette Book Group, mais cette frange de clients prendrait position.

 

Chez ces derniers, ils seraient 19 % à acheter moins d'ouvrages sur Amazon, sans qu'il ne soit précisé si ce comportement est un signe de défiance vis-à-vis du supermarchand, ou simplement la conséquence des disparitions des précommandes, ou de la lenteur des livraisons. 4,4 % de ceux qui sont au fait du conflit auraient augmenté leur fréquence d'achat sur la plateforme, tout de même.

 

39 % n'ont strictement rien à faire de ces considérations stratégiques, et 37 % assurent que celles-ci n'ont rien changé à leurs habitudes de consommation. Quant aux 19 % de dissidents, ils ont déclaré se tourner vers des concurrents, comme Barnes & Noble, ou des vendeurs d'occasions.

 

Malgré des résultats qui révèlent ce que l'on veut leur faire dire, le fondateur et directeur général de Codex Group, Peter Hildick-Smith, tire des conclusions : « C'est la première fois que nous relevons un mécontentement envers Amazon, qui aboutit sur une baisse des achats. Il reste encore à savoir à savoir si les boutiques et les éditeurs vont profiter de cette prise de conscience, et de la volonté des clients de se tourner vers d'autres vendeurs de livres », explique-t-il.

 

La véritable donnée inédite, ce serait peut-être, dans ce cas, qu'un client ait été mécontent d'Amazon...

 

(via The Bookseller)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.