Le cabinet de Franck Riester s'étoffe (enfin)

Antoine Oury - 16.11.2018

Edition - Société - cabinet Franck Riester - Franck Riester ministre - Thomas Velter cabinet


Le feuilleton préféré des observateurs politiques touche à sa fin : des semaines après sa nomination, Franck Riester officialise enfin la composition de son cabinet, petit à petit. Ce sont ainsi trois premiers noms qui ont été officialisés par la publication des postes dans le Journal officiel. C'est toujours mieux que rien.


Ministère de la Culture
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Est ainsi nommé au cabinet du ministre de la Culture, à compter du 17 octobre 2018, selon l'arrêté du 12 novembre 2018 : 

 

Thomas Velter, chef de cabinet, conseiller auprès du ministre.

Velter connait bien Franck Riester, puisqu'il fut déjà son directeur de cabinet alors que celui-ci était député de Seine-et-Marne et maire de Coulommiers. Entre mai 2017 et novembre 2018, il fut également chef de cabinet du ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.
 

 

Sont également nommés :

 

Ludovic Guillot, conseiller en charge de la communication, des relations avec la presse et des relations institutionnelles.

Leïla Derouich, conseillère en charge des médias et des industries culturelles. Cette dernière a été nommée à ce poste en février 2018 par Françoise Nyssen, et conserve donc ses prérogatives.

Pour rappel, la directrice de cabinet de Riester est Lucie Muniesa.




Commentaires
seulement 3 conseillers, il en manque encore 7 pour former le cabinet au complet.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.